Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Premiers signes de ralentissement sur l'embauche

En octobre, selon l'Apec, le nombre d'offres n'a presque pas évolué par rapport à l'année précédente. Les prévisions d'embauche restent floues.

En général, les informaticiens tirent leur épingle du jeu sur le marché de l'emploi cadre. Mais voilà, les premiers signes de ralentissement se font sentir. C'est du moins, l'avis de l' Apec.

Dans son dernier indicateur mensuel, l'Association pour l'emploi des cadres relève que les offres d'emploi destinées aux informaticiens, traditionnelles locomotives du marché (près d'un tiers de l'ensemble des offres) se sont un peu tassées en octobre 2008.

Ainsi, le nombre d'offres publiées en octobre 2008 est quasiment le même qu'en octobre 2007 (+ 1 %).

La France s'en tire pas trop mal : Par ailleurs, dans une autre étude, réalisée au niveau européen en juin 2008 et qui vient d'être publiée, l'Apec souligne que la France (comme l'Allemagne) est plutôt bien lotie, par rapport à d'autres pays comme l'Espagne et le Royaume-Uni. Les prévisions d'embauche de cadres pour 2008-2009 restent importantes, notamment dans les fonctions études, R&D et dans l'informatique. Les informaticiens représenteraient même 3 embauches prévues sur 10.

Toutefois, avec les incertitudes économiques actuelles et leurs conséquences (baisses de commandes, gel des investissements, etc.), ces prévisions risquent de ne pas se concrétiser dans les proportions annoncées. (Source 01 net).