Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Le chômage des informaticiens repart à la hausse en 2008

Après quatre années consécutives de baisse, le chômage des informaticiens a progressé de 3,6 % sur l'année. La Dares enregistre 723 demandeurs d'emploi de plus qu'en 2007.
Hausse modérée mais hausse tout de même : sans être tout à fait préoccupante, pour la première fois depuis quatre ans, la situation de l'emploi des informaticiens dans l'Hexagone, s'est légèrement dégradée en 2008, selon la Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques) qui vient de publier ses chiffres pour le mois de décembre 2008.
A la fin de l'année dernière, la Dares recensait 20 845 demandeurs d'emploi dans la catégorie Professionnels informatiques de catégorie I (code ROM 323), soit 495 (2,4 %) de plus qu'en novembre. Sur l'année, l'institut de statistiques enregistre une croissance de 3,6 % du nombre de demandeurs d'emploi dans l'informatique, soit 723 de plus qu'au 31 décembre 2007, date à laquelle le nombre de demandeurs d'emploi dans la même catégorie s'établissait à 20 122.

Un taux de chômage de 4,2 % : Sur une population estimée à 500 000 informaticiens en France, le taux de chômage de la profession se situe désormais à 4,2 % contre 4 % l'an dernier. C'est surtout sur les trois derniers mois de l'année que la hausse du chômage s'est fait sentir, septembre ayant été le premier mois de hausse depuis bien longtemps.

Ces chiffres sont à mettre en perspective avec la fin de l'année 2003, où la Dares comptabilisait 48 408 demandeurs d'emploi dans l'informatique, un chiffre correspondant à un taux de chômage d'environ 9,5 % de la profession.

Cela dit, les éditeurs ont annoncé de nombreux plans de licenciements au niveau mondial, dont les conséquences ne sont pas encore visibles. Jusqu'à maintenant le secteur des SSII résiste encore, mais jusqu'à quand ? La réponse à cette question est l'enjeu de ces six prochains mois. (Source 01 net).