Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Les recruteurs peuvent diffuser leurs offres sur Facebook

La SSII Bestpartners propose aux entreprises une nouvelle application pour publier leurs offres d'emploi et de stage sur Facebook.
L'utilisation de Facebook à des fins professionnelles n'est pas encore entrée dans les moeurs.  Loin de là ! Seuls quelques acteurs du recrutement comme les cabinets spécialisés Managing ou Moovement ont créé des groupes sur le réseau social.

D'autres comme MonCV ont mis en place des applications permettant aux candidats d'intégrer un CV dans leur profil Facebook. Mais voilà, il y a un peu moins de un mois, la SSII Bestpartners, éditrice d'outils de recrutement en ligne, est allée encore plus loin. « Nous avons créé le premier vrai site d'emploi intégré sur Facebook », assure Thierry Floureux, associé chez Bestparners.

Accessible par le biais de l'application Emploi et stage sur Facebook, ce site n'est pas aussi sophistiqué que Monster ou Lesjeudis. En revanche, il offre les fonctions de base d'un site d'emploi et, plus original, permet aux recruteurs de diffuser simultanément leurs offres sur Bestpartners et sur Facebook.

Pour cela, ces derniers doivent être inscrits sur le site de la SSII. Ils accèdent alors à un back-office grâce à un login et à un mot de passe. Ils peuvent gérer les candidatures reçues (CV des candidats déposés sur Facebook, lettres de motivation, etc.), préparent les annonces et les diffusent donc sur Bestpartners et sur Facebook.

« Nous n'avons pas souhaité que les recruteurs puissent publier leurs offres directement sur Facebook, pour éviter l'amalgame entre la vie professionnelle et la vie privée de l'internaute. Du coup, les recruteurs reçoivent les CV des candidats déposés sur Facebook mais n'accèdent pas à leur profil. »

Par ailleurs, selon Bestpartners, les CV sont sauvegardés sur le serveur de la société. « Nous sommes une société française, soumise aux règles de la Cnil, et nous assurons la confidentialité de ces données. Facebook n'a pas accès à celles-ci », souligne Thierry Floureux.

Un vivier encore peu exploré : Pour l'heure, 25 recruteurs ont déjà créé leur compte sur Bestpartners, en un mois, pour profiter du vivier de candidats encore peu exploré que représente Facebook avec ses 6 millions de membres (dont 5 millions ayant entre 18 et 35 ans).

« En tant qu'ancien recruteur, j'ai été agréablement surpris par la qualité des CV sur Facebook, qui attire aussi des profils plus seniors », explique Thierry Floureux.

De leur côté, les candidats, membres de Facebook, peuvent rechercher l'application Emploi et stage avec le moteur de recherche de Facebook (onglet Applications) ou se connecter à l'adresse du site pour déposer leur CV en remplissant un formulaire ou postuler aux offres, le tout sans jamais sortir du réseau social.

Sur une page personnalisée, les candidats peuvent modifier leur CV, glaner des offres à travers un moteur de recherche d'offres d'emploi, visualiser une liste des annonces qui correspondent à leur profil, connaître l'état d'avancement du traitement de leurs candidatures ou parrainer d'autres candidats.
On peut s'étonner que les acteurs du recrutement en ligne soient si peu présents sur Facebook, mais c'est que les questions de confidentialité des données n'ont pas été suffisamment éclaircies.

C'est aussi et sûrement parce que, dans l'esprit des gens, Facebook reste un outil ludique. Un jour, peut-être, ses membres devront choisir entre afficher leurs photos de vacances ou leur CV - ou, autre option, apprendre à maîtriser parfaitement les règles de confidentialité des données.  (Source 01 net).