Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Le Web, 20 ans déjà !

Le World Wide Web, ou Web, est une sorte de heureux hasard du monde de la recherche.

Le Web a en effet pour origine indirecte l'étude des particules « élémentaires » dont est constituée la matière, qui a nécessité une utilisation de plus en plus poussée de l'informatique et a donné naissance il y a 20 ans à un outil qui a bouleversé la communication sur notre planète.

On se souvient au début du Web qu'on disait qu'une année sur Internet équivalait à 7 ans dans la vraie vie.  Il est vrai que pendant cette période, le Web a considérablement évolue passant d'un simple logiciel d'accès à des données à une véritable plate-forme de développement et d'échanges.

Alors qu'Internet existait depuis la fin des années 60, il était resté confiné aux sphères universitaires et de la recherche.

Mais c'est l'arrivée du Web qui a déclenché ce spectaculaire développement. A la fin du mois de février, il existait plus de 215 millions de sites Web (Source : Netcraft) et près de 1,6 milliard d'internautes représentant près de un terrien sur quatre (source : Internet World Stats).

L'idée de ce logiciel remonte à mars 1989, lorsqu'un informaticien britannique du Cern, Tim Berners-Lee, propose un « système de gestion décentralisée de l'information » destiné à la communauté des physiciens des hautes énergies.

Une nouvelle génération d'expériences, avec la collaboration de plusieurs centaines de scientifiques du monde entier, voyait alors le jour, et ces chercheurs attendaient une nouvelle manière d'échanger l'information.

Le Web rend l'Internet accessible à tous :
L'idée était de combiner les techniques des ordinateurs personnels, des réseaux informatiques et de l'hypertexte en un système d'information global. Ce système devait être « à la fois puissant et d'utilisation facile ».

A la fin de 1990, l'idée de Berners-Lee, avec les deux « briques » de base qu'il avait inventées, le protocole d'échange hypertexte HTTP et le langage HTML, était devenue le World Wide Web, et les premiers serveurs et navigateurs de ce Web étaient en service au Cern. En 1991, le Web était étendu à d'autres laboratoires de physique des particules du monde entier.

Des navigateurs toujours plus perfectionnés furent alors élaborés, mais en général limités aux systèmes informatiques utilisés par les scientifiques, cela jusqu'en 1993. En avril de cette année-là, le Cern annonçait qu'une petite partie du Web entrait dans le domaine public, « sans versement de redevances et sans aucune restriction ». C'était l'acte de naissance du Web « pour tous ».

Sont apparus assez vite des navigateurs faciles à installer et fonctionnant sur des ordinateurs individuels. En novembre de 1993, le NCSA (National Center for Supercomputing Applications, Etats-Unis) lançait officiellement celui qui, le premier, allait faire connaître la Toile au grand public : un navigateur pour le Web baptisé Mosaic.

Les navigateurs ont ensuite intéressé des entreprises privées, d'abord Netscape (50 ans de Silicon Valley : Netscape ouvre les portes de l'Internet), puis Microsoft, Apple et d'autres encore. Sachant que rapidement, ce morceau de logiciel allait rapidement proposé de manière gratuitement. Alors qu'on pensait que le paysage était stabilisé, Google a introduit l'année dernière son propre logiciel Chrome, pour l'instant avec un succès d'estime.

Aujourd'hui, aucun domaine n'échappe à la Toile, que ce soit l'économie, la recherche, la politique, les loisirs... ou même les criminels avec le développement d'une cybercriminalité galopante. (Source IT Channel)