Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Semi-conducteurs : le marché a perdu 14,5 milliards de dollars en 2008

Les chiffres sont cette fois-ci officiels. Il ne s'agit plus d'estimations ni de projections, mais d'une réalité : en 2008, les ventes mondiales de semi-conducteurs ont chuté de 5,4 % l'an dernier et généré un chiffre d'affaires de 255 milliards de dollars.

Cette baisse de 5,4% équivaut à un manque à gagner de 14,5 milliards de dollars pour les fabricants. Le plus inquiétant, note Gartner, c'est que cette baisse s'est sérieusement accélérée au cours du dernier trimestre.

Et tous les fabricants ont été touchés par cette détérioration brutale du marché. Intel a néanmoins réussi à conserver son fauteuil de leader. Et haut la main encore, avec un chiffre d'affaires de 33,8 milliards de dollars, en baisse de seulement 0,5% par rapport à 2007 et une part de marché de 13,3%.

Samsung est plus durement touché, en revanche, avec un recul de 15% de son chiffre d'affaires à 17,3 milliards de dollars et 6,8% de parts de marché. Le numéro 3, Toshiba, dégringole également de plus de 10% avec 10,6 milliards de dollars de recettes et 4,3% de parts de marché. Le géant japonais est talonné de près par Texas Instruments qui affiche pourtant une baisse de 10% de ses revenus à 10,59 milliards de dollars et 4,2% de parts de marché.

Ils ne sont que trois à avoir réussi à faire progresser leurs chiffres d'affaires en 2008 : STMicroelectronics, n°5 mondial, qui a récolté 10,27 milliards de dollars (+3,1%), Qualcomm, n°8, qui a fait un bond de 15,3% avec 6,47 milliards de dollars engrangés et Nec Electronics, n°10, qui affiche 5,77 milliards de dollars de chiffre d'affaires (+3,2%).

Quant au grand perdant de l'année, il s'agit d'Hynix Semiconductor dont le chiffre d'affaires s'est contracté de 34%, passant de 9,1 à 6,01 milliards de dollars. (Source Gartner).