Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

« Ce n'est pas le bon moment pour être jeune diplômé »

Selon le cabinet de recrutement Michael Page International, les profils expérimentés sont les mieux placés pour résister à la crise. Les jeunes diplômés voient leur salaire d'embauche diminuer.
La crise n'épargne pas le secteur informatique, qui voit son taux de chômage augmenter et son volume d'offres d'emploi s'effondrer. Face à cette situation, comment faire pour trouver un emploi ? Sur quels domaines faut-il concentrer ses efforts ?
Pour répondre à vos interrogations, nous avons reçu en chat vidéo M. Dominique Galet, directeur de la division Systèmes d'information de Michael Page International, un cabinet de recrutement. En contact à la fois avec les candidats et avec les entreprises qui recrutent, il nous a livré des informations précieuses, directement issues du terrain.
 

Les PME/PMI résistent mieux que les grands comptes : Nous apprenons quelles sont les entreprises qui recrutent et quels sont les profils les plus demandés. « Les grands comptes hésitent à recruter. Les structures qui résistent le mieux sont les PME/PMI », explique le directeur. Qui nous donne également des indications sur les technologies qui marchent et l'évolution des salaires. Ainsi, il explique que « ce n'est pas le bon moment pour être jeune diplômé ».

Contrairement aux profils expérimentés, les salaires d'embauche des débutants sont revus à la baisse.
Enfin, nous avons eu des réponses sur des questions d'ordre pratique, comme la création d'un CV (« Il faut faire attention à l'orthographe ! »), l'utilisation des réseaux sociaux ou des blogs (« Il faut éviter de diffuser des informations trop personnelles »).

Quant au CV vidéo, le cabinet n'en tient pas compte, afin de « traiter tout le monde sur un même pied d'égalité ». (Source 01 net)