Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

La première « école numérique rurale » inaugurée

Dans le cadre du plan de relance de l'économie du gouvernement, une première école, située en Bourgogne, a été équipée en PC, accès à Internet, Wi-Fi et tableau blanc numérique. L'opération est prévue pour 5 000 établissements.

Vermenton, dans l'Yonne. Ses 1 200 habitants, son école primaire à quatre classes, rue Guilbert-Latour. Et, désormais, son équipement pédagogique high-tech.

Le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, a en effet inauguré le 19 mai dernier le premier des 5 000 projets d'« écoles numériques rurales » prévus dans le cadre du plan de relance de l'économie du gouvernement. Sont concernées les villes de moins de 2 000 habitants.

L'idée consiste à développer les usages d'Internet et des outils informatiques et à y familiariser des élèves qui n'y ont pas forcément accès. Le gouvernement a conçu un cahier des charges précis et prévoit un investissement maximal de 10 000 euros (pour le matériel et les logiciels) par établissement, sachant que cette somme peut faire partie d'un budget total plus élevé selon les projets. Dans ces cas-là, le reste doit être fourni par les communes.

1 000 euros de contenus pédagogiques : A Vermenton, c'est NextiraOne qui a remporté le marché et conçu le projet en agrégeant des solutions de divers fournisseurs (Microsoft, Acer, Dell, SFR, Samsung). Conformément au cahier des charges, l'école est dotée d'un tableau blanc numérique interactif, de deux PC pour les enseignants (dont l'un contrôle le tableau), de huit ordinateurs pour les élèves et d'une imprimante.

Détail pédagogique important, les ordinateurs sont rangés dans un chariot ambulant. « Le cahier des charges impose une classe mobile, explique Anne Le Port, directrice du marketing et de la communication de NextiraOne, c'est-à-dire une valise ou un chariot où sont stockés les ordinateurs afin de les déplacer dans les classes, pour éviter que ce soient les classes qui se déplacent vers les ordinateurs. » Le chariot est lui-même équipé de deux prises réseau, dont une pour l'imprimante.

Les 5 000 écoles sélectionnées d'ici à l'été : L'établissement a également été connecté – à ses frais – au réseau de SFR et équipé de bornes Wi-Fi pour connecter le tableau blanc et les ordinateurs des élèves lors des cours.

NextiraOne s'est également chargé du paramétrage des ordinateurs et de la mise en conformité avec le réseau de l'Education nationale (pare-feu, filtrage d'URL, etc.). Les contenus pédagogiques, eux, sont définis et fournis par le ministère, qui y consacre 1 000 euros par établissement sur l'ensemble de la subvention.

Dans le cas de Vermenton, le projet a été mis en place en un mois et demi. D'autres ne devraient pas tarder.

« D'ici l'été, nous prévoyons que les 5 000 écoles du plan auront été sélectionnées, affirme-t-on au ministère. La réalisation va s'échelonner d'ici à la fin de l'année civile. »

C'est aux mairies et aux écoles de présenter leur candidature à leur académie. Celle-ci sélectionne en définitive les établissements qui bénéficieront du plan. (Source 01 Net)