Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Intel s'offre un éditeur de logiciels

Pour 884 millions de dollars, le numéro un mondial des semi-conducteurs rachète Wind River Systems, un éditeur de logiciels américain spécialisé dans les applications pour appareils portables. La prime offerte est de 44 %.

L'américain Intel va racheter son compatriote Wind River Systems pour 884 millions de dollars (624 millions d'euros). Selon l'accord conclu entre les deux groupes et rendu public ce jeudi dans un communiqué, Intel offre 11,50 dollars par action de Wind River, soit une prime de près de 44 % par rapport au cours du titre le 3 Juin (8 dollars).

Wind River Systems est un éditeur de logiciels spécialisé dans les applications pour appareils portables, si bien que « cette acquisition va nous apporter des activités dans les logiciels complémentaires (de celle d'Intel) et leaders sur leur marché […] », explique Renee James, la responsable de l'activité logiciels et services. « Wind River a des milliers de clients dans un large éventail de marchés, et désormais les deux sociétés seront en meilleure position pour saisir les occasions de croissance », a-t-elle ajouté.

Le groupe, basé en Californie (dans l'ouest des Etats-Unis) et fondé en 1981, compte 1 600 employés dans quinze pays pour un chiffre d'affaires annuel de 354,7 millions de dollars. Il va devenir une filiale à part entière d'Intel.

A Wall Street, l'opération est saluée. Intel a progressé de 1,19 %, à 16,13 dollars, et sa cible a bondi de 47 %, à 11,76 dollars. (Source La Tribune).