Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

MySpace ferme 4 sites et supprime les deux tiers de ses effectifs

MySpace n'est pas épargnée par la crise.

Après plusieurs années d'euphorie, la société génitrice du réseau social du même nom a décidé de réorganiser ses activités, de réduire le nombre de pays dans lesquels elle est présente et, surtout, de revoir à la baisse ses effectifs.

Le plan proposé par la direction impose donc la fermeture d'au moins quatre bureaux (hors Etats-Unis) et la suppression de 300 emplois. L'effectif passerait ainsi de 450 à environ 150 employés.

Avec ce plan, Londres, Berlin et Sydney deviendraient les principaux centres régionaux des opérations internationales de MySpace. Les autres bureaux internationaux seraient passés au peigne fin pour savoir lesquels sont les plus profitables.

« Si l'on considère que près de la moitié du parc d'utilisateurs total de MySpace vient de l'extérieur des États-Unis, il est important pour les utilisateurs du monde entier et pour notre santé financière immédiate de maintenir des opérations productives et efficaces sur nos marchés internationaux » explique Owen Van Natta, le PDG de la société.

« Quand nous avons passé en revue la société, il était clair qu'à l'international, tout comme aux États-Unis, les effectifs de MySpace étaient devenus trop importants et encombrants pour être viables dans la conjoncture actuelle du marché. L'objectif des changements proposés aujourd'hui est de transformer et d'affiner notre stratégie de croissance internationale ». (Source ITR Mobiles).