Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Plan social HP-EDS : 750 suppressions de postes attendues

La branche industrielle de HP en France verra ses effectifs fondre de 15 %. Les sites de Sophia Antipolis et des Ulis sont particulièrement touchés. De même que les fonctions supports.

Les premiers détails chiffrés du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) consécutif au rachat d’EDS par HP sont connus. Selon la CFTC qui relaie l'annonce sur son blog, 306 suppressions de postes – 15 % des effectifs – sont prévues au sein de HP Centre de compétences France (HPCCF), la branche industrielle de HP.
En intégrant les deux autres sociétés du groupe, HP France (HPF), la branche commerciale, et le « nouvel EDS », on pourrait atteindre 750 suppressions d'emplois environ. Loin des 1 050 initialement redoutées.

« Le groupe HP-EDS échappe pour l'instant à un grand conflit social comme celui de 2006, grâce au protocole approuvé par 78 % des salariés début juillet », se rassure Jean-Paul Vouiller, délégué syndical central CFTC.

600 salariés d'HP transférés vers EDS le 1er novembre : La direction semble, selon le syndicaliste, avoir fait le pari de la paix sociale en limitant les destructions de postes à quelques entités, afin de mieux préparer la sortie de crise. Dans le même temps, il note que certains services sont particulièrement touchés sur le périmètre de HPCCF.

Les délocalisations d'activité portant notamment sur la conception logicielle devraient affecter tout particulièrement les sites de Sophia Antipolis et des Ulis avec, respectivement, des réductions d'effectif de l'ordre de 50 % et de 25 % ! Ce qui devrait aggraver la situation économique du bassin d'emploi de la technopole déjà fortement sinistrée. A titre de comparaison Lyon, Issy-les-Moulineaux et Grenoble voient leurs équipes affectées à hauteur de 10 % environ.

Si l'on considère cette fois le classement des équipes les plus touchées, les fonctions transverses de HPCCF semblent particulièrement faire les frais du plan social. Avec 42 postes supprimés dans le support informatique, 20 dans la finance-administration et 10 dans les ressources humaines.

Pour connaître le nombre de suppressions sur HP France et EDS ainsi que leur répartition, il faudra attendre la première réunion du Livre II du PSE le 29 septembre 2009. Autre date clé : le 1er novembre avec le transfert de 600 salariés de HPF et HPCCF vers EDS. (Source 01 net)