Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Le marché IT européen peine à reprendre des couleurs

Après avoir baissé de 0,8% en 2008, les dépenses informatiques des entreprises européennes vont de nouveau reculer cette année. Forrester prévoit, en effet, un repli de 6,3%, avant un léger rebond l'an prochain...

Si le marché informatique américain doit renouer avec la croissance dès 2010, avec une hausse prévue de 8% (en dollars US), en Europe cette dernière ne sera que de 4% (en euros). La récession laissera indéniablement des traces.

L'Allemagne, le Royaume-Uni et la France représentent à eux seuls 55% du marché informatique européen. Selon Forrester, leurs dépenses s'échelonnent en 2009 de la manière suivante : Le marché informatique britannique (évalué en euros) chutera de 12% en 2009, à 57,4 milliards d'euros. Le marché allemand baissera d'un petit 3% en 2009 à 57,5 milliards d'euros. Un recul identique à la France qui demeurera le troisième marché d'Europe à 49,4 milliards d'euros en 2009.

297 milliards d'euros. C'est la somme que devraient dépenser les entreprises d'Europe de l'Ouest et d'Europe centrale en équipements informatiques. Ce qui inclut les ordinateurs, les moyens de communication, les logiciels, ainsi que les services de conseils et d'outsourcing. Cette somme devrait donc être de 6,3% inférieure à celle enregistrée en 2008.

Et toutes les catégories d'achat devraient être concernées par cette baisse, plus particulièrement les ordinateurs et les moyens de communication.

Forrester table sur une baisse de 6,8% des achats d'ordinateurs cette année, notamment en raison du succès des solutions de virtualisation, de la prolifération des netbooks bon marché et des décisions prises par les entreprises pour freiner en priorité ce genre d'investissement.

En 2010, ce type d'achats devrait néanmoins redécoller doucement (+1,4%) et représenter 79 milliards d'euros.
Même topo pour les dépenses en outils de communication qui seront sérieusement orientées à la baisse cette année (-9,2% à 57 milliards d'euros), avant de repartir légèrement à la hausse l'an prochain. En 2010, Forrester prévoit, en effet, une croissance de 4% des dépenses dans ce domaine pour un montant de 60 milliards d'euros. Quant aux dépenses en logiciels et licences elles reculeront de 5,4% cette année à l'échelle européenne. Idem pour les services de conseils et d'intégration systèmes (-4,2%) et les services d'externalisation (-5,7%).

En France, troisième marché IT européen en valeur derrière l'Allemagne et le Royaume-Uni, 49,5 milliards d'euros seront dépensés cette année en équipements informatiques. C'est 2,9% de moins qu'en 2008.

Là encore, l'ensemble des segments du marché sera affecté par ce gel des dépenses. Ainsi, les achats d'ordinateurs baisseront de 2%, les investissements en moyens de communication de 7%, les achats de logiciels 2%, les dépenses en conseils de 2% et les dépenses en services d'externalisation de 3%.

Bien que les entreprises françaises aient annoncé tôt dans l'année qu'elles envisageaient de réduire leurs budgets et leurs dépenses informatiques de 1,2 à 1,8%, Forrester pense qu'en réalité, elles dépenseront encore moins. Il faudra donc attendre 2010 pour que la croissance soit de nouveau au rendez-vous avec un rebond anticipé de 5%.

Sur l'année 2009, le marché IT européen sera donc plus impacté par la crise que le marché américain qui pèse pourtant plus lourd (390 milliards d'euros).

En effet, aux Etats-Unis, les dépenses en équipements informatiques devraient baisser de 5.1% seulement, avant de retrouver des couleurs dès l'an prochain avec une croissance estimée à 8%. En Europe, pour 2010, Forrester ne prévoit que 4% de croissance. Le marché IT devrait donc retrouver grosso modo son niveau de 2008. Il faudra s'en satisfaire...

Plus d'information sur l'étude « European IT Market Outlook: 2009 To 2010 », http://www.forrester.com/go?docid=46672  . (Source IT Manager)