Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Xerox s'offre ACS

Xerox vient d'annoncer le rachat de la société ACS (Affiliated Computer Services), spécialisée dans les solutions BPO (Business Process Outsourcing), pour 6,4 milliards de dollars. Ursula M. Burns, CEO de Xerox, et Lynn Blodgett, Président et CEO d'ACS, commentent cette opération.

Les services seraient-ils la clé de l'avenir. Après le rachat d'EDS par HP, ou celui plus récent de Perot par Dell, voici venu le tour de Xerox de procéder à une opération de croissance externe dans l'univers des services.

Suite à l'accord conclu entre les deux sociétés, les actionnaires d'ACS recevront 18,60 dollars, plus 4,935 actions Xerox par action détenue. Cette acquisition fera de Xerox le poids lourds dans le secteur des services d'externalisation et de gestion de données. ACS possède, en effet, des contrats pluriannuels avec plus de 1 700 clients et reste le principal fournisseur de services managés du gouvernement américain.

Rappelons par ailleurs que le marché du BPO est estimé à 150 milliards de dollars et affiche une croissance de 5% par an. Mais pour continuer à croître la société devait opter pour une nouvelle stratégie.

« Pour nous étendre et différencier notre offre en matière de technologie, nous avons besoin d'un partenaire avec une forte notoriété et leader en termes d'innovation », explique Lynn Blodgett, Président et CEO d'ACS. 

Grâce à cette opération, Xerox pèsera donc désormais 22 milliards de dollars, « dont 17 milliards de chiffres d'affaires récurrent », indique Urusla M. Burns, Directrice Générale de Xerox. Elle anticipe également un renforcement significatif de la rentabilité du groupe, avec des revenus multipliés par 3 dans le secteur des services. « Nous passerons de 3,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2008 à 10 milliards de dollars l'an prochain » a-t-elle ajouté.

Fondée il y a vingt ans, ACS compte aujourd'hui 74 000 employés. Xerox compte désormais intégrer son savoir-faire et sa propriété intellectuelle aux services d'ACS afin de proposer de nouvelles solutions de bout en bout en matière d'externalisation. Et grâce aux synergies nées de cette acquisition, Xerox pense également économiser entre 300 à 400 millions de dollars par an durant les trois premières années suivant l'opération (qui devrait être finalisé au cours du premier trimestre 2010). (Source IT Channel)