Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Suicides : Steria a aussi connu une série noire en 2008

Par Xavier Biseul, 01netPRO

Deux suicides sur le lieu de travail et trois tentatives, Steria a connu une multiplication de gestes désespérés au cours du premier semestre 2008. La Cour d’appel de Versailles vient de débouter la direction de la SSII qui n’approuvait pas le recours à un cabinet spécialisé.

L'énumération de l'arrêt de la Cour d'appel de Versailles du 14 octobre dernier fait froid dans le dos. Deux suicides de salariés sur leur lieu de travail, deux tentatives de suicide d'un employé à son domicile, une troisième tentative d'une collaboratrice au travail... Steria a connu au cours du premier semestre 2008, une série noire qui rappelle – actualité oblige – celles de France Télécom et de Renault.

Le rapprochement n'est d'ailleurs pas neutre. L'objet du litige qui opposait la direction de Steria à son CHSCT d'Issy-les-Moulineaux porte sur l'intervention du cabinet Technologia, voulu par le second, refusé par le premier. Un cabinet spécialisé en prévention des risques professionnels actuellement sous les feux des médias.

Technologia est non seulement intervenu au Technocentre de Renault, mais il a aussi réalisé le questionnaire sur le stress au travail qui vient d'être envoyé aux 102 000 salariés de France Télécom. Un document de 174 questions que l'on peut retrouver sur le site de Libération.

Mise en place d'une cellule psychologique après le second drame : Cette approche d'envoi en nombre, première étape de la méthodologie de Technologia, a aussi été proposée aux CHSCT de la SSII. La direction de Steria s'y est opposée. Il fait, selon elle, doublon à un baromètre interne, initié il y a cinq ans.

Baptisé Stereo, ce sondage annuel bâti sur un QCM permet aux 19 000 employés du groupe, dont 6 000 en France, de noter de 1 à 5 un certain nombre d'items sur les conditions de travail et le bien-être en entreprise.

« Cette enquête, qui obtient 80 % de réponses, a débouché sur 250 actions pour le seul Hexagone. Cela va de la pose d'une bombonne d'eau dans le couloir au développement du télétravail », précise François Praddaude, DRH de Steria France. Les managers bénéficient par ailleurs d'une sensibilisation à la gestion du stress dans le cadre du programme de formation Magellan.

Après le second suicide d'août 2008, la SSII décide toutefois de renforcer son dispositif. Comme les précédents, ce geste désespéré n'a pas été reconnu par l'assurance maladie comme accident du travail, en dépit d'un courriel adressé la nuit précédant le drame, dans lequel le salarié exprime, selon le rapport du CHSCT, le « sentiment d'être dépassé ». Il suscite néanmoins un vif émoi et une cellule psychologique est mise en place auprès de la famille du défunt et de ses collègues.

Lire la suite de l’article : http://pro.01net.com/editorial/507479/suicides-steria-a-aussi-connu-une-serie-noire-en-2008/