Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Fragiles portables

Près d'un portable sur trois tombe en panne dans les trois premières années d'utilisation et les netbooks seraient en moyenne 20 % moins robustes que leurs grands cousins portables...

C'est ce qu'indique un rapport publié par l'assureur en produits d'électronique Square Trade sur un échantillon de 30 000 machines.

L'assureur d'appareils électroniques SquareTrade a donc réalisé une analyse des taux de pannes de plus de 30 000 machines couvertes par un contrat SquareTrade Laptop Warranty. Le taux de pannes est défini comme la somme des taux de pannes matérielles et des pannes suites à un dommage accidentel (un choc violent par exemple).

La répartition de ce taux de pannes se répartit pour deux tiers en pannes matérielles et un tiers en pannes suite à un dommage accidentel totalisant un taux total de 31 % sur les trois premières années d'utilisation.

Ce taux de pannes serait un des plus élevées de l'ensemble des produits électroniques. Pour SquareTrade, cela n'est pas vraiment une surprise dans la mesure où les portables intègrent des éléments mécaniques - disque dur, mais aussi la souris, le clavier, les lecteurs CD ou DVD - plus sophistiqués et des composants électroniques plus fragiles que la majorité des matériels électroniques. Par ailleurs, les portables font l'objet d'un taux d'utilisation très élevé.

Asus en tête, HP en queue : L'assureur est allé un peu plus dans le détail en procédant à une analyse par marque. Celle-ci montrerait étonnamment que les « petites marques » du marché des portables feraient plutôt mieux que les leaders.

Ainsi Asus est crédité avec 15,6 % du taux de pannes matérielles le plus faible sur trois ans, quasiment au même niveau que Toshiba et un peu devant Sony. A l'autre extrémité du spectre, HP se voit donc coiffé du bonnet d'âne avec un taux de 25,6%, soit une différence significative par rapport aux marques qui proposent les matériels les plus robustes.

SquareTrade a également analysé les netbooks, un phénomène assez récent et des machines qui représentent désormais près de 10 % des ventes de PC selon IDC.

D'après les chiffres publiés par l'assureur, les taux de panne sur la première année des netbooks seraient de 20 % à ceux des portables. Là encore, SquareTrade explique cette différence par le fait que les netbooks sont construits à partir de composants moins chers pour pouvoir tenir dans des budgets inférieurs à 400 dollars. Le rapport ne fournit pas de statistiques sur trois ans car ces machines sont trop récentes.  (Source ITR Manager)