Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

CES 2010 : bilan et enseignements

Le CES de Las Vegas vient de fermer ses portes. Et beaucoup d'observateurs semblent un peu déçus par la teneur de ce cru 2010. Van Baker, Tracy Tsai et Amy Leong, analystes chez Gartner, dressent eux aussi un bilan mitigé de CES « post-crise ».

Traditionnellement, c'est au mois de janvier à Las Vegas que s'exposent les technologies porteuses pour les professionnels comme pour le grand public. Cette année, comme l'an dernier, l'accent a été mis sur trois secteurs d'innovations :
- les technologies d'affichage (LcoS, OLED, LED)
- les écrans tactiles et les technologies multi-Touch qui, d'après Gartner, devraient avoir un impact significatif sur la façon dont les consommateurs utilisent et appréhendent leurs PC.
- la mobilité et la connectivité entre les différents appareils que ce soit dans ou en dehors de la maison.

La 3D, vedette des produits grand public : Du côté des produits grand public, ce sont évidemment les téléviseurs 3D qui ont été les produits vedettes du salon. Tous les constructeurs semblent bel et bien convaincus qu'il s'agit là d'une technologie d'avenir. Certains, comme Samsung, ont même effectué des démonstrations de téléviseurs 3D sans lunettes. Ce qui ne devrait pas nous concerner avant plusieurs années. Sony, de son côté, a présenté un concept d'écran OLED 3D dont la qualité d'image a fait saliver de nombreux visiteurs. Reste maintenant à savoir si le public va vraiment suivre. Gartner voit plusieurs barrières à l'adoption de la 3D, notamment le coût élevé des téléviseurs 3D et le fait que les consommateurs ne soient pas encore prêts à renouveler leurs téléviseurs, achetés il y a peu. Les analystes s'interrogent également sur le coût additionnel des lunettes nécessaires au visionnage des contenus 3D. Á 100 ou 200 dollars la paire, cela risque en effet d'être un sacré surcoût pour les familles. Sans oublier, le fait qu'il faudra impérativement être assis bien en face de l'écran pour profiter à plein de l'effet 3D. Là encore, cela risque de coincer dans pas mal de chaumières et des bagarres risquent d'éclater autour des canapés.

Le smartphone et Android à l'honneur : L'autre produit phare de ce CES 2010, c'est le smartphone avec notamment la présentation du Nexus One de Google et l'émergence d'Android en tant que système d'exploitation vedette de la catégorie. Nokia l'a d'ailleurs bien compris et a dévoilé une nouvelle interface utilisateur, plus simple, plus agréable, plus efficace et davantage calquée sur celles de l'iPhone ou des mobiles Android. Mais là encore, Gartner voit deux limites à la prolifération des smartphones : primo, une bande passante limitée qui ne permet souvent pas leur pleine utilisation et une offre pléthorique qui demande à être bien fragmentée, sous peine d'embrouiller l'esprit des acheteurs.

Y'a-t-il vraiment de la place sur le marché pour les tablettes tactiles ?
Troisième produit mis en avant à Las Vegas : les tablettes tactiles. Des produits que l'on n'avait pas l'habitude de voir au CES et qui font leur apparition cette année sur les stands. La plupart d'entre elles est basée sur des processeurs Snapdragon et des technologies nVidia. Beaucoup d'annonces ont été faites dans ce sens avec des modèles basse consommation équipés d'écrans tactiles LED ou OLED et dont les performances semblent vraiment intéressantes. Mais Gartner s'interroge sur la pertinence de cette offre ? Y'a-t-il réellement une place sur le marché pour ces tablettes tactiles alors que les smartphones, les netbooks et les PC portables permettent de faire exactement la même chose (notamment d'accéder à Internet) ?
Les eReaders aiguisent les appétits : Enfin, le CES 2010 a aussi fait la part belle aux lecteurs d'ebooks avec la présence du Que de Plastic Logic, un eReader de luxe, extrêmement complet, mais aussi très cher (à partir de 650 dollars) ou encore de l'Alex eReader de Spring Design. Au total, une dizaine de lecteurs ebook ont été annoncés. Mais là encore, Gartner pense que le coût d'acquisition et les possibilités limitées en dehors de la lecture d'eBooks risquent de freiner la pénétration de ce type de produits.

Vers une reprise du marché des semi-conducteurs : Toutes ces nouveautés devraient toutefois permettre de redonner des couleurs au marché des semi-conducteurs. Ainsi, l'arrivée de la 3D au sein des produits électroniques et informatiques devrait générer une forte demande, car il va falloir intégrer de nouvelles puces au sein des téléviseurs, mais aussi des lecteurs Blu-ray, des décodeurs numériques, des cartes graphiques ou encore des systèmes Home Cinéma. Broadcom et ST Microelectronics ont même déjà annoncé la commercialisation des puces permettant de convertir des contenus vidéos 2D en 3D. La prolifération des écrans tactiles sur les ordinateurs et les téléphones mobiles devrait également permettre de booster cette demande en semi-conducteurs. Sans compter l'explosion des produits connectés comme les eReaders, les netbooks, les ultra-portables et désormais les appareils Home Cinéma (téléviseur, terminaux, lecteurs Blu-ray, etc.) qui exigent aussi l'implantation de circuits spécifiques en provenance de chez Freescale, Samsung, Hynix, Qualcomm ou encore Marvell. Enfin, les technologies vertes seront également pour les acteurs du marché des semi-conducteurs, une source de business. Car cette année, nous devrions assister à une généralisation des écrans et des téléviseurs à rétro-éclairage LED, mais à l'éclosion de SoCs faible consommation permettant d'utiliser un ordinateur portable pendant toute une journée et de système de gestion intelligente de l'énergie. Des signes de reprises apparaissent donc déjà et proviennent essentiellement des smartphones, des PC portables, mais aussi terminaux numériques, des téléviseurs LCD et des lecteurs Blu-ray/DVD. Gartner prévoit cette année une croissance du marché des semi-conducteurs de +13%.

Les PC portables, un marché en plein essor : Le CES 2010 a été également l'occasion de constater l'explosion des contenus numériques et des applications accessibles sur les PC portables. Gartner note, entre autres, l'augmentation de la demande pour regarder des vidéos Full HD depuis le PC sur la téléviseur. Les constructeurs ont donc accédé à cette demande en proposant diverses solutions de transfert sans fil qui devraient beaucoup plaire aux utilisateurs. Gartner remarque également que l'arrivée de nouveaux composants et de nouvelles plateformes (Intel core i5, 7, Atom, ULV, nVidia et AMD Fusion) constitue une véritable aubaine pour les constructeurs OEM et les revendeurs. Ajoutez à cela, la sortie d'un Windows 7 plus léger, plus simple, plus fiable, plus convivial (grâce à MultiTouch notamment) et moins cher que son prédécesseur, la connectivité Internet généralisée sur tous les terminaux mobiles (netbooks, tablets PC, etc.) et de vrais efforts consentis par les constructeurs en matière de design et qualité de fabrication (choix des couleurs, des matières, légèreté, compacité, etc.), vous obtenez un marché riche en nouveauté et en plein essor.

Trois moyens pour sortir du lot : Gartner prévient cependant que la baisse continue des prix de vente dans ce secteur devrait tasser le marché et incite les constructeur à se distinguer de la concurrence par trois moyens :
- des améliorations techniques, avec, entre autres, l'intégration d'écrans HD à rétro-éclairage LED, la compatible 3D, la lecture Blu-ray, des performances graphiques en hausse, des composants et des technologies audio de qualité, des systèmes capables de transférer ou d'afficher des contenus depuis le PC portable sur le téléviseur, etc.
- des changements au niveau du design (introduction de nouvelles matières, personnalisation des coques, finesse, etc.)
- a création de nouvelles interfaces sur mesures (notamment des interfaces tactiles).

Gartner voit dans sa boule de cristal :
Sur le marché des PC, Gartner prévoit également une recrudescence d'activité avec des ventes en hausse de 18% cette année. Malheureusement, les revenus ne suivront pas la même courbe puisque qu'ils n'augmenteront que 4%. Pour les revendeurs, il faut donc absolument se diversifier et surtout étoffer son offre de services.

Enfin, Gartner conclut en annonçant que plusieurs secteurs devraient être dignes d'intérêt dans les prochaines années :
- le cloud : Gartner prévoit que d'ici 2011 plus d'un milliard de personnes utiliseront quotidiennement des services hébergés et en seront totalement tributaires (ex : gmail).
- les marchés matures : pour Gartner, constructeurs et revendeurs ne doivent se focaliser uniquement sur les marchés émergents, car il y a encore beaucoup à faire sur les marchés dit "matures" qui ne sont saturés qu'à 50% en matière de PC. « Les marchés matures offrent encore de belles opportunités » insistent les analystes Gartner.
- Le marché des PC pour enfants : d'ici 2015, 50% des PC vendus aux moins de 15 ans auront des écrans tactiles. Pour Gartner, il est important d'adresser ce marché. (Source ITR News)