Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Intel : des bénéfices nets en hausse de 875%....

Le 4ème trimestre a été plutôt bénéfique pour Intel qui a pu conforter sa position de leader sur le marché des processeurs et faire progresser son bénéfice net de 875% par rapport à l'an dernier et de 23% par rapport au troisième trimestre de l'exercice 2009. Pas mal...

Le géant américain a, en effet, réussi à dégager 2,3 milliards de bénéfice net. Son chiffre d'affaires a également progressé de 28% à 10,6 milliards de dollars avec une marge brute record de 65%, en augmentation de 12 points par rapport à 2008. Des résultats qui sont le signe évident d'un net regain d'activité sur le marché de l'informatique.

Sur l'année 2009 complète, en revanche, les résultats du groupe sont un peu moins flatteurs. Intel totalise 35,1 milliards de dollars de chiffre d'affaires (-7% par rapport à 2008), le bénéficie d'exploitation a plongé de 36% à 5,7 milliards de dollars et le bénéfice net de 17% à 4,4 milliards de dollars. Des contre-performances qui s'expliquent par la baisse de 6% du chiffre d'affaires du PC Client Group, de 2% du Data Center Group et de 21% de l'unité Other Intel Architecture.

En revanche, les processeurs Atom et les jeux de composants se sont vendus comme des petits pains et affichent un chiffre d'affaires en hausse de 167%. Mais les comptes d'Intel ont également été plombés par l'amende de 1,45 milliard de dollars infligée par la Commission Européenne et par le règlement du litige avec AMD qui aura coûté 1,25 milliard de dollars.

Au final, Paul Otellini, le PDG d'Intel, juge ces résultats « solides » et se félicite de la capacité de son groupe à surmonter cette crise économique. (Source IT Channel)