Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Google voit ses bénéfices s'envoler en 2009

Google enregistre un bond de 54 % de ses bénéfices en 2009. Au dernier trimestre, ils ont quintuplé. Cependant, la croissance du chiffre d'affaires net n'a pas été aussi forte que l'espéraient les marchés financiers.

Google termine l'année sur une note très positive. Le numéro un mondial des moteurs de recherche sur Internet enregistre un bénéfice net qui a quintuplé au dernier trimestre, à 1,974 milliard de dollars. Il est supérieur aux attentes. En effet, par action, il ressort à 6,79 dollars, alors que le marché tablait sur 6,50 dollars. Son chiffre d'affaires a progressé de 17 % à 6,67 milliards de dollars. « Vu que l'économie mondiale en est toujours aux premiers jours de la reprise, c'est une fin d'année extraordinaire », a commenté le PDG, Eric Schmidt.

Sur l'ensemble de l'année, le bénéfice a bondi de plus de 54 % à 6,520 milliards de dollars. En 2008, il ressortait à 4,22 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires atteint 23,65 milliards de dollars, contre 21,79 milliards en 2008. En revanche, une fois retiré les sommes que Google reverse aux sites partenaires, le chiffre d'affaires annuel s'affiche juste au-dessus des attentes, à 4,95 milliards de dollars, alors que les analystes tablaient sur 4,92 milliards.

Parmi les nombreuses batailles que mène Google actuellement, on suivra le bras de fer avec la Chine, après les cyber-attaques dont il a été victime dans le pays. Mais aussi les développements de son téléphone Nexus One qui pourrait agacer Apple, au point que ce dernier serait capable de négocier avec Microsoft afin que ce soit le moteur de la firme de Redmond, Bing, qui soit installé en priorité sur l'iPhone.

Cependant, malgré un chiffre trimestriel supérieur aux attentes, la croissance du chiffre d'affaires net ne semble pas avoir été aussi forte que les marchés financiers l'espéraient, le cours de l'action étant orienté à la baisse en après-Bourse. (Source La Tribune)