Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Plan social : plus de volontaires que de postes supprimés chez l’ex-EDS

Le premier bilan du volontariat au sein de l’entité services d’HP France montre un net excédent de candidats au départ

Par Olivier Discazeaux 01netPRO

Le plan social au sein de HP Enterprise Services France (ex-EDS France) entre dans sa phase ultime. Comme chez HP France (HPF), une des deux autres entités du groupe en France, les candidats au départ sont nombreux au sein de la division services informatiques du constructeur. Selon le syndicat CFTC, le nombre de volontaires avoisinerait le chiffre de 380 (30 % de l'effectif environ). Rappelons que ce plan social porte désormais sur la suppression de 227 postes alors qu'à l'origine il devait faire 580 victimes.

Résultat : la direction n'accepterait pour l'instant que 218 ou 219 candidats au départ, 9 personnes ayant profité de la mobilité interne. « Ce qui nous a surpris, c'est le nombre de séniors qui souhaitent partir, à savoir 79 salariés de plus de 58 ans, soit 90 % de l'effectif de cette tranche d'âge chez l'ex-EDS. Des départs qui ont été acceptés d'office par la direction », relève Jean-Paul Vouiller, délégué syndical central de la CFTC chez HP France. Le responsable syndical souligne que l'excédent de volontaires ne saurait être résumé à l'expression d'un ras-le-bol, arguant que certains départs sont aussi liés à des projets de vie.