Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

La Poste prête à s'engager sur le terrain de la téléphonie mobile

Et si La Poste devenait opérateur de téléphonie mobile ? Le groupe public y réfléchit. L'idée sera d'ailleurs exposée lors du prochain conseil d'administration. Cherchant à diversifier ses activités afin de faire face au déclin du courrier, La Poste envisage en effet de devenir opérateur mobile virtuel (MVNO) et de lancer une offre sous sa propre marque d'ici un an. Avec l'ambition de conquérir entre 1,5 et 2 millions d'abonnés en 3 ou 4 ans.

Pour y parvenir, La Poste pourra s'appuyer sur ses 17 000 bureaux disséminés dans toute la France. Ce qui constitue un réseau de distribution sans équivalent. La décision sera prise sous peu. Mais d'après Les Echos, il s'agirait d'une évolution logique pour La Poste...

Pas question de concurrencer l'ancienne administration sœur, France Télécom, précise le quotidien. " La Poste songe en réalité à créer un opérateur mobile virtuel (les fameux MVNO), en louant en quelque sorte les réseaux d'Orange, SFR, Bouygues, voire Free quand celui-ci aura ses propres infrastructures ", précisent Les Echos auxquels une source proche du dossier a confié que « le groupe recherche un partenaire industriel et financier avec une entreprise de télécoms, afin de limiter les engagements financiers et les risques ».

Si le conseil d'administration venait à donner son accord, un processus de consultation sera alors lancé, afin de trouver le partenaire le plus approprié. (Source ITR Mobiles)