Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Les résultats de Red Hat en hausse

Le plus grand éditeur mondial de distributions Linux commerciales affiche des bénéfices et un chiffre d'affaires bien meilleurs que ceux de l'année dernière.

Les résultats de Red Hat sont à la hausse. Nettement, en dépit de la crise. Par rapport à l'année dernière, le premier éditeur mondial de distributions Linux commerciales affiche des bénéfices trimestriels en hausse de 44,3 %, à 23,38 millions de dollars, et un chiffre d'affaires en progression de 14,4 %, à 195,87 millions de dollars.

Ces résultats sont comparables à ceux publiés récemment par son concurrent Novell (20,2 millions de dollars de bénéfices trimestriels et 202,4 millions de dollars de chiffre d'affaires). Grosse différence cependant, Novell, dont les revenus s'effritent de trimestre en trimestre et dont l'avenir est incertain, vaut aujourd'hui environ un milliard de dollars. Red Hat, lui, a été capitalisé en bourse à 5,7 milliards de dollars. 

Sur l'année, les bénéfices et le chiffre d'affaires de l'éditeur atteignent respectivement 87,25 millions de dollars (+10,8%) et 748,24 millions de dollars (+14,7 %). Le milliard tant attendu se rapproche.

Selon Jim Whitehurst, p-dg de Red Hat, ces bons résultats s'expliquent par la signature toute récente de dix-huit contrats à plus d'un million de dollars chacun - dont trois à plus de 5 millions de dollars - et par le renouvellement de 24 de ses 25 plus gros contrats avec une majoration de 30 % sur les tarifs.

Les revenus de Red Hat sont générés pour 59 % en Amérique du nord, pour 26 % en Europe et en Afrique, et pour 15 % en Asie. En ce qui concerne l'avenir, Jim Whitehurst estime que de nouvelles sources de revenus viendront des toutes récentes solutions de virtualisation de Red Hat, RHEV, car il y a une forte demande du marché pour se fournir ailleurs que chez VMware. (Source 01 net)