Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Six nouveaux métiers liés au web et au système d'information

Le Guide des nouveaux métiers, réalisé par le cabinet de recrutement Michael Page International, dresse un tableau des nouveaux profils recherchés. Petit tour d'horizon.

Les nouvelles technologies de l'information et des communications et l'évolution organisationnelle des entreprises ont donné naissance à de nouveaux métiers. Quels sont-ils ? Quelles sont leurs missions ? Quelles sont les compétences requises pour remplir ces nouvelles fonctions ? Pour quels salaires ? Autant de réponses apportées dans ce Guide des nouveaux métiers.

1 - Community Manager
Mission : il assure la promotion de la marque et des produits de l'entreprise en diffusant et en orientant les messages définis par le marketing. Il doit aussi intervenir sur l'e-réputation de l'entreprise en animant et modérant les forums de discussion. Pour cela, le Community Manager utilise les nouveaux outils du web 2.0 afin de créer des espaces partagés et des contenus spécifiques (vidéo, jeux-concours, widgets...) sur les médias sociaux. Enfin, pour faire la promotion du nom de la marque, il identifie et fidélise les blogueurs influents.
Compétences requises : excellente connaissance des habitudes des internautes, maîtrise des outils marketing web 2.0 et bonnes capacités rédactionnelles.
Salaires : de 30 à 40 K€ (d'un à trois ans d'expérience) ; de 40 à 65 K€ (de trois à sept ans d'expérience).

2 - Responsable e-business
Mission : il doit piloter les ventes réalisées en ligne tout en répondant aux nouveaux codes de consommation de l'économie virtuelle (comparateur de prix, avis des consommateurs...). Le responsable e-business veille à tenir les mêmes engagements que ceux valables dans l'économie réelle (sécurité des paiements, stocks disponibles, service après vente). En tant qu'expert des différents leviers e-marketing – affiliation, SEO (Search Engine Optimization), SEM (Search Engine Marketing, e-mailings) –, il veille à leur bon équilibre et à leur juste retour sur investissement.
Compétences requises : maîtrise des leviers e-marketing, bonne connaissance des nouvelles technologies, qualité d'analyse (suivi des indicateurs clés de performance) et esprit de synthèse.
Salaire : de 45 à 55 K€ (cinq ans d'expérience) ; de 80 à 120 K€ (dix ans et plus d'expérience)

3 - Responsable référencement SEM/SEO
Mission : il garantit le placement des sites internet en tête de liste des résultats de moteur de recherche. Ses responsabilités couvrent la définition d'une stratégie de référencement par un travail de veille, d'analyse et de préconisation de mots clés ainsi que la mise en place opérationnelle de la campagne pour positionner le site internet sur les outils de recherche. Le responsable de référencement pilote deux leviers : le référencement « naturel » (apporter un maximum d'informations concernant le contenu d'une page web) et le référencement « payant » (achats de mots clés auprès des moteurs de recherche).
Compétences requises : maîtrise des outils de SEO et SEM, intérêt pour les nouvelles pratiques du marketing, pour la veille. Qualités de gestion de projet et de coordination (relation avec les prestataires et les services internes : DSI, marketing…).
Salaire : de 35 à 40 K€ (chef de projet référencement) ; de 38 à 50 K€ (responsable).

4 - Responsable des contrats de service (Delivery Manager)
Mission : ce responsable gère les contrats d'externalisation de l'entreprise. Il assure aussi bien les négociations que le suivi de tous les contrats d'infogérance, d'hébergement, de TMA (tierce maintenance applicative), de TRA (tierce recette applicative) ou d'offshore.
Compétences requises : techniques, juridiques, commerciales, organisationnelles. Qualités relationnelles afin d'assurer le rôle d'interface entre les pôles internes de l'entreprise et les prestataires externes.
Salaire : de 65 à 80 K€ (selon expérience).

5 - Responsable gouvernance internet
Mission : il assure la bonne gestion des médias internet de l'entreprise et coordonne les différents services (direction commerciale, DSI..). Ce responsable prend en charge la gestion administrative des noms de domaine (charte interne de nommage), traite des problèmes d'atteinte à l'image de l'entreprise (fuite d'informations, commentaire hostiles...), fait de la veille et de la prévention des menaces liées à la cybercriminalité.
Compétences requises : bonne vision macroscopique des enjeux business, maîtrise des enjeux techniques, forte culture internet et grande capacité de dialogue afin de faire adhérer ses interlocuteurs (DG, DSI, directeur de la communication; etc.) aux bonnes pratiques. 
Salaire : de 60 à 75 K€ (selon expérience).

6 - Responsable sécurité et risques des SI (RSRSI)
Mission : Le RSRSI est chargé d'identifier l'ensemble des dangers, expliquer et mettre en perspective les impacts potentiels auprès des directions métier et de conduire la politique visant à réduire l'exposition au risque. Il aura également en charge la mise en place d'un référentiel et d'indicateurs de suivi dans le cadre d'une action continue.
Compétences requises : capacité à structurer l'information et à la restituer. Coordination des actions avec des interlocuteurs variés, tant d'un point de vue technique qu'opérationnel. Son rôle d'évangélisateur interne implique d'excellentes qualités relationnelles et un réelle force de conviction. 
Salaire : de 70 à 90 K€ (selon expérience). (Source 01 net)