Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Oracle ECM Suite 11g : la version de l'unification

Le géant de Redwood Shores vient de livrer l’évolution 11g de sa plate-forme de gestion de contenu. Une version qui marque l’unification de ses modules sur un référentiel unique, Fusion Middleware oblige.

Suite à la lutte avec EMC, IBM, Microsoft et Open Text pour le leadership du marché des solutions de gestion de contenu, Oracle se devait de moderniser son offre. C'est désormais chose faite avec l'évolution de la suite 11g d'ECM. Adaptée à la plate-forme Oracle Fusion Middleware, celle-ci peut désormais s'exécuter sur le serveur d'application Oracle WebLogic.

Et pour mieux s'intégrer au système d'information des entreprises, le logiciel voit sa connectivité aux annuaires d'entreprises étendue. Outre Active Directory, OpenLDAP et Oracle Internet Directory sont désormais pris en charge. Le moteur BPM de Fusion, avec son moteur de règles et sa couche analytique BAM, autorise la mise en place de workflows complexes, pour mêler interventions humaines et déclenchements d'applications tierces.

Un effort porté sur la gestion de contenu web : Oracle a mis à jour la plate-forme d'exécution, mais aussi les composants d'ECM Suite. Ceux liés au DAM (Digital Asset Management) peuvent à présent générer de nouveaux formats (dont celui de Photoshop), des animations flash, ainsi que des modules liés au Record Management.

De gros efforts de développement ont été réalisés sur le volet WCM (gestion de contenus web). Oracle prône une gestion « en 1 clic ». L'outil Site Studio doit ainsi autoriser un partage rapide de contenus entre plusieurs sites web hébergés par la suite.

Les développeurs web disposent, quant à eux, de nouvelles bibliothèques de servlets et de tags pour créer des applications jsp, jsf et ADF, qui exploitent la plate-forme ECM 11g. (Source 01 net)