Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Intel : des performances record pour le deuxième trimestre 2010

Le constructeur annonce des résultats inégalés depuis sa création, notamment un chiffre d’affaires de 10,8 milliards de dollars US et un bénéfice d’exploitation de 4 milliards de dollars US.
Ce CA de 10,8 milliards de dollars US (USD) constitue une progression de 34 % par rapport à la même période de 2009.

Par ailleurs, la société a réalisé, comme nous l’avons mentionné, un bénéfice d’exploitation de 4 milliards USD, accompagné d’une marge brute de 67 %, d’un bénéfice net de 2,9 milliards USD et d’un bénéfice par action (BPA) de 0,51 USD.
En outre, le chiffre d’affaires du PC Client Group a progressé de 2 % par rapport au trimestre précédent tandis que celui du Data Center Group a augmenté de 13 % par rapport à cette période. A 413 millions USD, le CA des processeurs Intel Atom et des jeux de composants (chipsets) a monté de 16 % par rapport au dernier trimestre.

Les dépenses (R&D et frais généraux compris) s’élèvent à 3,25 milliards USD, un peu plus élevées que les prévisions (3,1 milliards USD). Cependant, le poste des produits financiers nets et autres produits s’établit à 204 millions USD, ce qui constitue un meilleur score que prévu (180 millions USD) et le taux d’imposition effectif n’est pas aussi important que prévu : 31 %, contre les 32 % planifiés.

« La forte demande de la part de nos clients d'entreprises pour nos microprocesseurs les plus évolués nous a permis de réaliser le meilleur trimestre depuis quarante-deux ans que notre société existe. Notre avance dans les techniques de production alliée à des modèles architecturaux convaincants différencient de plus en plus les produits Intel sur le marché. Les créneaux des PC et des serveurs se portent bien et, dans un avenir prévisible, la demande en technologies de pointe va continuer d'augmenter », a déclaré Paul Otellini, Président et PDG d’Intel.

Pour le troisième trimestre 2010, Intel prévoit un chiffre d’affaires de 11,6 milliards USD, à 400 millions USD près, une marge brute de 67 %, à un ou deux points près, des dépenses (R&D et frais généraux) d’approximativement 3,2 milliards USD, des produits financiers et autres recettes quasiment nuls ainsi que des charges d’amortissement d’environ 1,1 milliard USD.
Pour l’ensemble de l’année 2010, Intel prévoit une marge brute de 66 %, à un ou deux points près, sachant que les précédentes prévisions s’élevaient à 64 %, à deux points près. Intel prévoit également des dépenses (R&D et frais généraux) de 12,7 milliards USD, à 100 millions USD près, les précédentes prévisions étant de 12,4 milliards USD, à 100 millions USD près. Pour les dépenses de R&D, il est prévu qu’elles atteignent environ 6,6 milliards USD alors que les précédentes prévisions s’établissaient à environ 6,4 milliards USD. Le taux d’imposition devrait être d’approximativement 32 % pour les troisième et quatrième trimestres, contre les 31 % prévus précédemment, les charges d’amortissement d’environ 4,4 milliards USD, à 100 millions USD près, et les dépenses d’investissement de 5,2 milliards USD, à 200 millions USD près, tandis qu’Intel avait auparavant prévu 4,8 milliards USD, à 100 millions USD près. (Source ITR Manager)