Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Opensolaris n'a plus de pilote

Ils ont donc mis leurs menaces à exécution. Les développeurs leaders d'Opensolaris ont dissous leur comité, l'OGB (Opensolaris Group Board). Ils entendent ainsi protester contre le désengagement d'Oracle dans le système d'exploitation open source.

La décision n'est guère surprenante et, concrètement, ne change pas grand-chose. Mi-août, Oracle avait déjà annoncé que le développement d'Opensolaris tel que promu par Sun ne lui convenait pas. Ainsi, alors qu'Opensolaris accueillait les toutes dernières technologies avant qu'elles ne soient intégrées dans son grand frère Solaris, Oracle va faire le contraire : il ne livrera des versions libres de Solaris qu'après la mouture commerciale.

Oracle reprend donc la main sur le développement de son système d'exploitation, craignant que la version open source ne profite à ses concurrents. (Source 01 net)