Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

IBM accroît encore ses bénéfices

Ils sont en hausse de 12 % au troisième trimestre. Big Blue enregistre une forte reprise des ventes de matériel et logiciels. L’activité services est toujours en demi-teinte.

Les résultats d’IBM ont tout lieu de satisfaire les marchés. Il affiche au troisième trimestre une hausse de 12 % de son bénéfice net, à 3,6 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires est, quant à lui, en progression de 3 % (4 % à taux de change constant), à 24,3 milliards de dollars. Difficile toutefois d’évoquer une quelconque reprise sur les marchés historiques à l’aune de l’activité de Big Blue. Les ventes aux Etats-Unis et en Europe sont à peine en croissance de 2 %, et 1 % respectivement à taux de change constant. La hausse du chiffre d’affaires provenant davantage de la zone Asie-Pacifique (+ 7 %)

La plus forte progression au cours de ce troisième trimestre provient des ventes de matériel (11 %). Les ventes de gros serveurs notamment ont grimpé : les Systems x de 30 %, les mainframes (System Z) de 15 %. Le logiciel suit à 6 % de croissance.

Les services informatiques en légère reprise : Les services informatiques, qui représentent désormais 60 % de l'activité du géant de l'informatique, bénéficient d'une légère reprise de la demande, surtout en conseil-intégration de systèmes (+ 5 %). En revanche, IBM affiche un carnet de commandes décevant dans l’infogérance, en recul de 14 % par rapport à la même période l’année dernière. Ce que n’ont pas manqué de sanctionner les marchés. Une ombre au tableau que le président d’IBM France Alain Bénichou, interrogé sur la radio BFM,  a cherché à minimiser en signalant que la signature d’un très gros contrat intervenue juste après la clôture des comptes aurait considérablement changé la donne.  (Source 01 net).