Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Nokia : des résultats en hausse, mais 1800 postes supprimés

C'est tout le paradoxe des grandes sociétés modernes. Un mois après l'arrivée d'un nouveau patron (Stephen Elop, un ancien de Microsoft) et au moment où il enregistre des ventes en hausse de 5% au 3ème trimestre avec 10,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 529 millions d'euros de bénéfices nets, Nokia annonce la suppression de 1 800 emplois.

Le nouveau PDG explique que le groupe traverse en ce moment une période délicate et qu'il doit revoir son approche commerciale. Ainsi, soit-il.

Principale source des problèmes de compétitivité de Nokia : les smartphones. Un créneau sur lequel le groupe a bien du mal à se positionner et reste désespérément à la peine derrière l'iPhone et les nouveaux modèles tournant sous Android. C'est pourtant sur ce créneau qu'il est possible de faire des profits et qu'il est important de se placer. On comprend donc aisément pourquoi Nokia bichonne depuis plusieurs mois son N8 et a fait de son lancement l'un des principaux enjeux de l'année. Cela dit, un seul et unique smartphone, aussi réussi soit-il, parviendra-t-il à contrer la croissance de l'iPhone, des BlackBerry, des Android Phones et des Windows 7 phones ? Pas sûr...

Pour être vraiment compétitif et ne pas laisser Apple, Samsung, LG et RIM lui chiper des parts de marché, Nokia doit coûte que coûte améliorer son efficacité. Pour cela, 1 800 seront donc supprimés, dont 750 en Finlande. Des coupes sombres qui concernent principalement des postes liés au système d'exploitation Symbian, que beaucoup estiment dépassé et qui serait à l'origine du retard pris par Nokia sur le terrain des smartphones.

Le groupe compte également simplifier l'organisation de sa branche dédiée aux smartphones et lui fournir tous les outils pour créer des produits, des services et des applications offrant une réelle valeur ajoutée aux consommateurs. Nokia souhaite notamment mettre en place une plateforme attrayante pour les développeurs d'applications. Cela fait beaucoup de promesses à tenir... (Source ITR Mobiles)