Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Il reste moins de 5 % d'adresses IPv4 disponibles

Le stock d'adresses IPv4, constitué de 4,2 milliards d'adresses, est quasiment épuisé. C'est ce qu'a annoncé la semaine dernière la Number Resource Organization (NRO), organisme qui coordonne l'attribution des adresses IP pour les cinq Regional Internet Registries (RIR). Selon elle, il ne reste désormais que 5 % d'adresses IPv4 disponibles, depuis l'attribution de deux blocs d'adresses à l'Apnic (le RIR de la zone Asie-Pacifique). Seuls 12 blocs sont encore libres.

Le stock d'adresses était descendu sous les 10 % en janvier dernier, selon la NRO. Depuis, ce sont 200 millions d'adresses IPv4 qui ont été allouées. « C'est un moment clé de la vie d'Internet, et qui signifie que l'allocation des derniers blocs IPv4 aux RIR est imminente », indique dans un communiqué Axel Pawlik, directeur de la NRO.

Les derniers blocs d'adresses IPv4 devraient être distribués à la mi-2011. Pour la NRO, la « pression pour l'adoption d'IPv6 monte », écrit la NRO. En 2010, les cinq RIR devraient avoir alloué 2 000 blocs d'adresses IPv6, en croissance de 70 % par rapport à 2010.

« Si de nombreux Etats s’organisent en légiférant sur l’adoption rapide et organisée de la nouvelle norme IPv6, tel le gouvernement australien ou le gouvernement nord-américain (...) la France elle reste impassible, regrette le FAI professionnel Nerim, dans un communiqué. Nous constatons que les entreprises ne se soucient pas d’assurer le passage vers cette nouvelle norme. Il est courant que nous apprenions à nos partenaires que leur configuration Internet est sur le point de devenir obsolète ».
Certains fournisseurs d'accès ont commencé à introduire IPv6, tels Nerim, ou Free à la fin de 2007. (Source 01 net)