Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

64% des salariés dans le monde voudraient utiliser les réseaux sociaux pendant leurs heures de travail

Près de la moitié des salariés n’est pas informée des politiques et règles de son entreprise liée à l’informatique ou les croit inexistantes, révèle une étude Cisco sur 13 pays.

Lorsqu’ils sont bien informés, les salariés jugent à 64% que ces règles ne reflètent pas leurs besoins (et que la navigation sur les médias sociaux à partir des appareils de travail devrait être permise) ; 41% d’entre eux les enfreignent. 51% des interrogés considèrent que les médias sociaux leur apportent un certain équilibre dans la vie professionnelle. Néanmoins, plus d’un tiers d’entre eux ne peut utiliser les réseaux sociaux depuis son lieu de travail. Un taux d’utilisateurs plus faible (entre 20 et 30%) se voit interdire d’utiliser les services de messagerie standard ou instantanée.

Les appareils de type iPod, mobile ou PC portable ne sont pas non plus autorisés au travail pour 18% des répondants. 68 % des professionnels des technologies de l'information pensent par ailleurs que l’usage de la communication vidéo va prendre de l’ampleur au sein de leur entreprise. Cependant, 41 % déclarent ne pas disposer des moyens de communiquer via la vidéo au travail, mais 34% d’entre eux espèrent que ce sera le cas d’ici 2 ans.

« Bien que la plupart des entreprises disposent de politiques et règles informatiques, leurs salariés n'en sont pas toujours conscients ou ils ne les connaissent pas. Les salariés informés de l’existence ces politiques considèrent souvent qu'elles ne sont pas à jour, qu'elles ne reflètent pas la réalité du monde de l'entreprise et ne répondent pas aux attentes du mode de vie actuel. Ce sont d’ailleurs les raisons qui amènent souvent ces salariés à ne pas les respecter. Le rapport « Cisco Connected World Report » souligne ce décalage existant entre les technologies de l’information, les salariés et les politiques en vigueur.

À l’heure de la généralisation du travail à distance et de la consumérisation des technologies de l’information, il est crucial d’actualiser les politiques les mieux adaptées afin de répondre aux besoins des salariés tout en parvenant à un juste équilibre entre risques et sécurité », déclare Nasrin Rezai, senior director, Cisco Security.

Réponses obtenues auprès des responsables IT : Penchons-nous sur la situation en France. 38 % des salariés ignorent les politiques et règles informatiques de leur entreprise, s’il y en a. Par ailleurs, 68% des Français considèrent que les politiques et règles informatiques de leur société pourraient être améliorées. Les sites ou applications dont l'accès est restreint sont en premier lieu les jeux en ligne, suivis des réseaux sociaux, des blogs et des messageries instantanées et des emails personnels.

Notons également que 36% des salariés en France ne peuvent utiliser Facebook au travail. La connexion à Twitter est également soumise à restriction (pour 33 % des interrogés en France). Pour les services de messagerie, ce sont 27% des Français qui n’y ont pas droit sur leur lieu de travail. Enfin, dans le cadre de leur emploi, 60% des personnes interrogées en France ne peuvent communiquer par vidéo.

Qu'elles se rassurent, il y a plus mal loties qu'elles. Près d'un salarié sur cinq subit des restrictions dans l'utilisation de son iPad ou de son iPhones. Près de 18 % ne peuvent utiliser leur iPod sur leur lieu de travail. Les français sont dans la moyenne alors que chez leurs voisins espagnols, par exemple, 26 % ne peuvent le faire. (Source IT Channel)