Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Vivendi ne rachètera pas SFR à n'importe quel prix

Vivendi et Vodafone semblent encore loin de s'entendre sur le prix de cession de SFR. Selon Reuters, le désaccord porte sur le prix que Vivendi devra payer pour racheter la totalité de l'opérateur. Des analystes voyaient pourtant ces négociations comme rapidement bouclées, moyennant de 7 à 8 milliards d'euros pour les 44% détenus par le britannique. En fait, Vodafone demanderait 8,5 milliards d'euros. Vivendi valorisait pour sa part SFR un montant compris cinq à six fois l'Ebitda de l'opérateur. Soit de 6,1 et 7,8 milliards d'euros.

Vivendi qui vient d'empocher 4,2 milliards d'euros pour la cession de sa participation au sein de NBC Universal ne s'exprime pas sur le sujet. Un autre rachat est envisagé par Vivendi : celui des 20 % lui manquant dans Canal+ France et détenus par Lagardère qui s'apprête à les mettre en bourse. (Source ITR mobiles)