Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

SFR passe entièrement sous pavillon français

Vivendi rachète la participation de 44 % que l'opérateur anglais Vodafone détenait dans SFR, pour 7,950 milliards d'euros. Suite à cette transaction, qui devrait être finalisée à la fin du mois de juin 2011, le groupe français sera seul aux commandes du deuxième opérateur cellulaire hexagonal. Il en consolidera 100 % des résultats positifs dans ses comptes, ce qui améliorera la rentabilité du groupe.

Des accords commerciaux existants avec Vodafone sont conservés pour les trois années à venir, portant notamment sur l'itinérance à l'international. Cette prise de contrôle totale lui donne aussi les mains libres pour agir éventuellement à l'étranger via sa filiale de téléphonie mobile.

Cette cession voit le départ d'un des actionnaires historiques de SFR. En dépit du montant relativement important de sa part, la reprise en mains de Vivendi en 2003 avait ôté tout espoir à l'opérateur anglais de monter dans le capital.

Les autres actifs télécoms de Vivendi sont l'opérateur brésilien GVT, qu'il détient à 100 %, et le groupe Maroc Telecom, dont il contrôle 53 %. Avec l'acquisition de la totalité de SFR par Vivendi, le marché français du mobile est dans les mains de quatre opérateurs entièrement franco-français (Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free Mobile), alors que dans les autres pays européens comparables (Italie, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni), au moins un grand opérateur étranger est actif. (Source 01 net)