Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Oracle met fin à la version commerciale d'OpenOffice.org

L’éditeur Oracle confie à la communauté open source le soin de poursuivre le développement d’OpenOffice.org. La version payante de la suite bureautique est arrêtée.

Open Office n’est plus. Dans un communiqué publié vendredi 15 avril, Oracle annonce qu’il met fin à la version commerciale d'OpenOffice.org, dont il était le principal sponsor. L’éditeur transfère l’intégralité du développement de la suite bureautique à la communauté open source, déjà largement partie prenante du projet.
« Nous croyons que le projet OpenOffice.org sera mieux géré par une organisation qui se focalise sur des produits non commerciaux », indique l’éditeur dans un communiqué. Ses priorités vont désormais à Linux et à MySQL, qui disposent d’un parc utilisateurs beaucoup plus vaste.

Projet dissident : Cette annonce sonne un peu comme un aveu d’échec pour Oracle, qui avait hérité d’Open Office en mettant la main sur Sun (la suite s’appelait alors Star Office). C’est aussi un revirement stratégique notable alors que la société avait jusqu’à présent affirmé sa volonté de garder le contrôle sur l’avenir de la suite bureautique. Cette politique avait d’ailleurs poussé de nombreux développeurs à créer la suite « dissidente » (un fork) LibreOffice afin d’échapper à la mainmise d’Oracle sur openoffice.org.

L’éditeur assure toutefois qu’il poursuivra sa collaboration avec les membres de la communauté, notamment en soutenant le standard de documents ODF (Open Document Format).  (Source 01 net)