Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Cisco devrait licencier beaucoup plus de salariés que prévu

Cisco pourrait se séparer de 5 000 collaborateurs au mois d'août prochain, selon un analyste américain, relayé par le site d'informations financières Barron.com. Ce nombre, qui n'a pas été confirmé par le constructeur, est bien plus élevé que celui initialement cité par Cisco – soit 500 postes – en conséquence de l'abandon de la gamme de caméscopes Flip.

Les 5 000 emplois supprimés incluraient à la fois des départs volontaires et des licenciements secs. L'incertitude porte sur le nombre de salariés qui auraient opté pour le programme d'incitation au départ. Ces derniers avaient jusqu'à la fin du mois de juin pour se décider. Cisco prévoit de préciser, dans le courant du mois d'août, le nombre d'emplois qu'il entend supprimer au total pour satisfaire au programme d'un milliard de dollars d'économies à réaliser.

Selon Bloomberg, l'équipementier réseau pourrait même détruire jusqu'à 10 000 postes, dont 3 000 seraient issus de départs volontaires. Dans tous les cas de figure, ces suppressions seront les plus importantes pratiquées par Cisco depuis la bulle internet. En 2001, le fournisseur s'était séparé de 8 000 salariés. (Source 01 net)