Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Cisco se sépare de 11 500 employés

L'équipementier américain vient de livrer les détails de son plan d'action. On parlait voici quelques jours de 10 000 suppressions de postes. Cisco annonce finalement 6 500 suppressions d'emplois et le transfert de 5 000 personnes chez Foxconn. Son objectif : simplifier son organisation, affiner les opérations et réduire les frais d'exploitation annuels de l'entreprise.

Pour atteindre son objectif de réduction des coûts d'un milliard de dollars par an, Cisco va donc réduire sa force de travail à tous les niveaux de postes. Sur les 6 500 personnes environ qui sont licenciées, près de 2 100 quitteront volontairement l'entreprise. Approximativement 15 % des cadres dirigeants, y compris au niveau des  vice-présidents, vont également quitter l'entreprise. Ce qui représente environ 9 % des employés de Cisco. Toutes les personnes concernées recevront une indemnité de départ et une aide au reclassement. La plupart d'entre elles seront averties au cours de la première semaine d'août. Les autres le seront en fonction des législations locales.

En relation avec ce plan, Cisco estime qu'il devra passer des charges de restructuration dont le montant ne devrait pas excéder 1,3 milliard de dollars, sur plusieurs trimestres. Près de 750 millions de dollars le seront vraisemblablement sur le quatrième trimestre 2011, dont 500 millions de dollars relatifs au programme de départ volontaire. Le reste des charges sera passé durant l'exercice fiscal 2012. D'autres charges pourraient toutefois être annoncées ultérieurement lors de la présentation à venir des résultats.

Cisco a également annoncé un accord avec Foxconn Technology Group, portant sur le transfert de l'usine de Juarez au Mexique qui fabrique des set-top boxes. Environ 5 000 personnes employées dans cette unité de fabrication sont concernées et deviendront des employés de Foxconn dès le premier trimestre 2012. Aucun emploi ne devrait être perdu lors de ce transfert. Si cette opération a le mérite pour Cisco d'améliorer sa structure de coûts à long terme, elle lui permet surtout de simplifier ses opérations commerciales.  (Source ITR News)