Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Sony, iOS, Stuxnet distingués aux « Oscars » du hacking

La conférence Black Hat s’est achevée la semaine dernière par une remise de prix un peu particulière, les Pwnie Awards, qui consacrent les plus belles réussites... et les pires échecs en matière de sécurité informatique.

Et le Pwnie du plus gros « epic fail » est attribué à… Sony ! On voyait mal comment la firme japonaise pouvait échapper à ce drôle de trophée attribué par les sept juges des Pwnie Awards après le désastre qu’a représenté le piratage du PlayStation Network.

Mais les juges, non sans humour, ont établi que Sony méritait aussi ce prix pour d’autres faits d’armes. Notamment pour sa réaction après la publication du « jailbreak » de la PS3 par GeoHot. « Méconnaissant apparemment la façon dont fonctionne Internet et comment il est difficile d’enlever la pisse de la piscine, Sony a essayé d’effacer l’information d’Internet et de poursuivre GeoHot jusqu’en enfer. Inutile de préciser que cela a été une aussi grande réussite que le Minidisc », indique le site des Pwnie Awards. Le jury est également revenu sur la kyrielle de hacks qui ont suivi celui du PSN pour justifier leur choix.

Parmi les autres récompenses remises par les juges, citons le Pwnie du « meilleur bug côté client » qui revient à la vulnérabilité dans la bibliothèque Free Type d’iOS… Qui a été découverte et exploitée par le fameux hacker de l’iPhone, Comex, afin de proposer une nouvelle version de jailbreakme.com il y a quelques semaines. Le fameux logiciel malveillant Stuxnet, calibré pour s’attaquer à des sites nucléaires, a également été récompensé du Pwnie pour « Epic Ownage ». RSA, lui, a hérité du prix « réponse la plus naze d’un fournisseur » pour avoir pris à la légère le hack de sa solution SecurID.  (Source 01 net)