Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Tim Cook : qui est le successeur de Steve Jobs ?

Le numéro deux d'Apple vient d'être nommé PDG par le conseil d'administration d'Apple. Retour sur la carrière de ce quinquagénaire.

Le dernier communiqué d’Apple est sans équivoque : «Le conseil a pleinement confiance que Tim est la personne idéale pour devenir notre nouveau chef de la direction. Les treize années de service de Tim auprès d’Apple ont été marquées par une performance exceptionnelle et il a démontré un talent remarquable ainsi qu'un bon jugement dans tout ce qu’il entreprend. »

Si Steve Jobs et Steve Wozniak avaient rencontré Timothy Donald, dit Tim, Cook à la fin des années 1970, Apple aurait évité la déplorable ère Sculley. En effet, le numéro deux d’Apple est le chaînon qui manquait à la compétence technique de Wozniak et au talent d’innovateur de Jobs.

Formé chez IBM et Compaq : Ce quinquagénaire est un organisateur formé au sein d'IBM et de Compaq. Promis à une brillante carrière dans l’informatique, il accepte en cinq minutes l’offre de Jobs et rejoint en 1998 une société défaillante qui accuse alors un déficit de près de un milliard de dollars. Si Steve Jobs est l’architecte d’Apple, Cook en devient le maître d’œuvre. Depuis 12 ans, il apporte un savoir-faire industriel qui permet de lancer avec succès l’ensemble des produits et services. Il détermine les dates de lancements et les tarifs.

S’il n’est pas un inventeur, si son charisme est encore à trouver, il est celui qui a assuré la rentabilité de la société qui désormais approche les 50 milliards de dollars de chiffre d’affaires. C’est lui qui remplaça Jobs lors de ses congés maladie. Cet expert a de loin les compétences pour devenir le successeur du fondateur. C’est d’ailleurs Steve Jobs qui l’a dit dans sa lettre de démission. .  (Source SVM Mac)