Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Sony Ericsson va devenir une filiale à 100 % de Sony

La filiale commune, qui vient de fêter ses dix ans, passe intégralement sous pavillon nippon. Sony continuera la bataille des smartphones sous sa propre marque.

Dix ans après sa création en octobre 2001, Sony Ericsson, la filiale commune (joint-venture) des sociétés japonaise et suédoise, va passer intégralement sous le pavillon de la première. C'est ce que les deux partenaires ont annoncé dans un communiqué.

Ericsson va vendre sa part de 50 % pour 1,05 milliard d'euros en numéraire. Les produits de la marque commune (appelée à disparaître), dont les smartphones Xperia, rejoindront la gamme de Sony, qui comprend la console PlayStation, des téléviseurs, des ordinateurs et, depuis peu, des tablettes. La firme va porter sa marque au cœur du marché des smartphones, devenu stratégique dans le domaine de la téléphonie mobile.

Sony récupère des brevets essentiels : A sa création, Sony Ericsson réunissait les activités déficitaires de fabrication de terminaux des deux sociétés. L'entreprise a connu au fil des ans un beau succès, même si elle a été largement distancée par Apple, Nokia ou Samsung (voir les chiffres publiés par Digitimes en septembre dernier). Elle a bouclé l'année 2010 avec un chiffre d'affaires de 6 milliards d'euros et un bénéfice net de 90 millions. Elle emploie aujourd'hui 7 600 personnes dans le monde.

Dans leur communiqué, Sony et Ericsson indiquent que les synergies trouvées avec cette filiale ont désormais moins d'intérêt. Ericsson se concentrera à l'avenir sur les technologies sans fil. Quant à Sony, il récupère au passage la propriété de cinq familles de brevets « essentiels »… surtout en ces temps de guerre entre fabricants comme celle que se livrent Apple et Samsung. (Source 01 net)