Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Rakuten acquiert 100% de Kobo

Spécialiste des solutions de lecture électronique, Kobo va ajouter ses eBooks et ses eReaders au catalogue de Rakuten dans le monde entier et par conséquent chez PriceMinister. La Fnac n'aura donc pas l'exclusivité de la liseuse électronique en France.

Rakuten et Kobo viennent d’annoncer la signature d'un accord prévoyant l'acquisition par le japonais de 100 % des titres Kobo, pour un montant total de 315 millions de dollars en numéraire.

Kobo a été créée en décembre 2009 par Indigo, le plus important revendeur de livres, cadeaux et jouets spécialisés du Canada. Kobo s'est par la suite imposé comme un acteur majeur sur le marché des livres numériques en proposant une gamme de liseuses électroniques (eReaders), différentes applications de lecture électronique, l'un des catalogues de livres numériques (ebooks) les plus complets du marché, une plate-forme sociale qui se démarque et des revendeurs partenaires dans le monde entier.

Cette acquisition est une étape importante pour Rakuten, l'une des trois plus importantes entreprises d'e-commerce au monde en termes de chiffre d'affaires. La société est en pleine phase de développement de son activité d'e-commerce B2B2C sans frontière unique au monde, grâce à un écosystème permettant de proposer des produits téléchargeables aux consommateurs, à commencer par des livres numériques.

« Nous sommes ravis de cette nouvelle étape », souligne Hiroshi Mikitani, PDG de Rakuten. « Kobo propose l'une des expériences de lecture sur livre numérique les plus communautaires du monde avec l'intégration innovante de médias sociaux tels que Facebook et Twitter. Tandis que Rakuten offre à Kobo une opportunité sans précédent d'étendre son champ d'action à travers des entreprises de e-commerces locales parmi les plus importantes du monde. »

« Du point de vue commercial et culturel, nous sommes parfaitement complémentaires », indique de son côté le PDG de Kobo, Michael Serbinis. « Nous avons le projet commun de créer un contenu qui aurait une dimension à la fois internationale et sociale. Rakuten est déjà l'une des plus grandes plates-formes d'e-commerce du monde ; Kobo propose le service de livre numérique le plus social du marché et l'une des plus grandes librairies dématérialisées du monde avec plus de 2,5 millions d'ouvrages disponibles. Cette transaction va renforcer considérablement notre position sur les marchés où nous sommes déjà présents, tout en nous permettant de nous diversifier rapidement dans d'autres pays et catégories d'e-commerce ».

Une fois l'acquisition finalisée, Kobo continuera de maintenir ses activités à son siège de Toronto, en Ontario (Canada), et y conservera ses collaborateurs ainsi que son équipe de direction. (Source ITR News)