Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Meshnet ou le projet fou d'un Internet alternatif

Des membres du site communautaire Reddit veulent lutter contre le nouveau projet de loi américain antipiratage en mettant au point un réseau parallèle à Internet, impossible à censurer. Un rêve ?

L’examen de la loi Sopa provoque une gigantesque levée de boucliers aux Etats-Unis. Qualifiée de liberticide par de nombreux internautes, la loi est combattue également par les géants de l’Internet (Yahoo, Google, Facebook), lesquels craignent notamment la remise en cause des dispositions du Digital Millenium Copyright Act, qui n’engage pas la responsabilité de l’hébergeur en cas de découverte de contenus illicites sur son service.

Mais la loi Sopa va plus loin : elle pourrait forcer les moteurs de recherche à supprimer les liens vers des sites hébergeant des contenus portant atteinte au copyright, et même forcer les FAI à bloquer l’accès à ces sites !

Dans ce cadre, et sans qu’on sache encore si le texte sera adopté, la riposte contre une censure qui pourrait s’avérer sans précédent s’organise déjà. En témoigne le projet un peu fou né sur le site de partage Reddit voici quelques jours : celui d’un réseau peer-to-peer parallèle à Internet qui fonctionnerait sans aucune autorité centrale. Un réseau qui relierait sans intermédiaire tous ses membres.

« Le projet Meshnet rêve d’un Internet alternatif, libéré de la censure et ouvert de nouveau à l’innovation et à la libre pensée, détenu par les individus plutôt que par les multinationales et les gouvernements », explique l’introduction au projet.

D’abord appelé Darknet avant d’être rebaptisé Meshnet, il remet au goût du jour une idée pas toute neuve : celui du réseau « maillé », dans lequel chaque individu connecté est aussi un nœud du réseau. Dans cette topologie de réseau, les utilisateurs sont tous connectés entre eux plutôt que reliés à un FAI et fournissent eux-mêmes les connexions entre les machines, notamment par le biais de leur routeur Wi-Fi.

De nombreuses solutions permettent déjà de faire fonctionner de tels réseaux, à l’image du protocole B.A.T.M.A.N et les mesh networks sont déjà utilisés dans certaines régions du monde (notamment en Afrique) pour parvenir à connecter des endroits isolés.

D'abord, des îlots de réseaux maillés : Seul petit souci : les performances d’un tel réseau sont, on s’en doute, loin d’égaler celles d’un réseau traditionnel. Les promoteurs de Meshnet sont par ailleurs conscients de l’ampleur de la tâche à accomplir pour faire d’une telle structure une alternative à Internet : « Nous adorerions transformer notre vision en réalité, mais notre plan pour le moment est de créer des îlots de réseaux maillés à travers le monde, allant de quelques nœuds à des centaines, et d’étendre ces réseaux autant que l’on peut. »

Le groupe indique ensuite qu’il souhaite notamment travailler avec des « universités et d’autres organisations à l’esprit ouvert » pour créer ces premiers îlots, qui devraient voir le jour dans les prochaines semaines. Il fournit par ailleurs quelques données techniques pour mettre en place son propre réseau maillé.

Utopique ? Impossible ? L’initiative Meshnet fait l'objet de nombreuses critiques depuis son lancement, d’aucuns pointant le manque d’expertise technique des individus qui en sont à l’origine. Mais les « Redditors » aux origines de Meshnet préfèrent plutôt évoquer les réussites de structures de ce type, comme Guifi.net, un réseau maillé gratuit et libre, démarré en Espagne, et qui a pris des dimensions impressionnantes. (Source 01 net)