Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Le Munci aide les candidats informaticiens à décrocher un job

L’Association professionnelle des informaticiens, en partenariat avec le cabinet de conseil B2EN, propose des ateliers pratiques pour rechercher plus efficacement un emploi.

Ruptures de périodes d'essai plus fréquentes, entretiens qui débouchent de moins en moins sur des contrats d'embauche… Crise oblige, les rapports entre les candidats et les recruteurs ont évolué, depuis plusieurs mois.

« Les jeune diplômés ne sont plus en position de force, et les informaticiens confirmés sont beaucoup plus en concurrence entre eux pour accéder à des postes à responsabilité », résume Régis Granarolo, président du Munci (Association professionnelle des informaticiens).

Résultat : pour trouver un travail, il faut – encore plus – s'accrocher.

Et c'est là que le bât blesse : les informaticiens en quête d'un emploi ne sont pas toujours bien armés pour identifier les opportunités, pour se positionner sur le marché, pour maîtriser les différents outils (CV, lettre de motivation, entretien), pour communiquer et, surtout, pour se vendre en entretien.

Fort de ce constat, le Munci  – qui cherche à offrir à ses adhérents de plus en plus de services – s'est associé à B2EN (prononcé « between »), « accompagnateur de carrière », spécialisé notamment dans les métiers de l'informatique et des télécoms, pour organiser une série d'ateliers de gestion de carrière ouvert aux candidats et aux personnes en poste (30 participants au maximum par session).

Ils auront lieu à Paris, en fin de journée, entre le 11 juin et le 2 juillet 2009, à des prix abordables (30 euros par atelier, 100 pour les 4 et 50 % de réduction pour les adhérents du Munci).

Mieux cerner ses lacunes lors d'entretiens personnalisés : Au programme, quatre grandes thématiques :

- Comment trouver un nouveau job (11 juin) ?

- Quelles sont les pistes à explorer : des sites d'emploi en passant par les réseaux sociaux, type LinkedIn ou Viadeo ?

- Apprendre à décrocher son téléphone, etc. Un deuxième stage se focalise sur le marketing de carrière (25 juin).

- Comment se positionner sur le marché de l'emploi, mettre toutes les chances de son côté pour se faire embaucher, etc. Le troisième aborde les différentes façons de se vendre tout au long de sa carrière (25 juin) dans un CV, une lettre de motivation ou lors d'un entretien, par exemple.

- Enfin, le dernier (2 juillet) porte sur l'utilisation des réseaux relationnels, virtuels ou réels.

Pour Régis Granarolo, « Ces stages sont un bon moyen d'aider les informaticiens à se mettre au goût du jour avec les nouvelles méthodes de recherche d'emploi. D'autant plus sur un marché du travail qui évolue vite dans leur secteur et qui se complexifie, avec un large éventail de métiers. (…) Il est important, à un certain stade, de recevoir les conseils d'un expert, personnalisés en fonction de sa situation professionnelle et de ses propres lacunes. »

Outre ces petites sessions de formation très pratiques, les candidats peuvent aller plus loin – en y mettant le prix – et passer des entretiens en face à face avec un consultant de B2EN.

Autre piste : pour supprimer les freins psychologiques ou les blocages, fréquents chez le candidat, le Munci propose des séances de coaching, dispensés par Philippe Médina, coach certifié, consultant en conduite du changement et ancien informaticien. Pour s'inscrire, aux stages B2EN, rendez-vous sur son site ou sur celui du Munci. (Source 01 net)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€