Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Le CEO d'HP démissionné par le conseil d'administration

Le CEO de HP a été contraint par le conseil d’administration de donner sa démission de son poste de Chief Executive Officer. Une enquête a été ouverte par un comité extérieur et par le General Counsel’s Office pour enquête suite a un courrier envoyé fin juin pour comportement d’harcèlement sexuel. Un comité spécial pour le recrutement d’un nouveau a été formé tandis que Cathie Lesjak, qui aurait refusé le poste, a accepté d’être CEO par intérim.

Décidemment HP accumule les histoires qui font plutôt la couverture de magazine de Gala. Il y a eu la fin relativement mouvementée de Carly Fiorina qui avait été contrainte de dimensionnée pour l’acquisition très controversée du fabricant de PC Compaq.

Il y a eu aussi le scandale révélé en 2006 après que la compagnie ait embauché des experts en sécurité pour enquête sur les membres du conseil d’administration et sur plusieurs journalistes.

CEO de NCR, le fabricant de caisses enregistreuses, Mark Hurd a été embauché par HP précisément pour remplacer Carly Fiorina. Cette dernière poursuit désormais une carrière politique et a gagné l’élection primaire pour le poste de sénateur lors des élections de novembre prochain.
Cette nouvelle histoire est plutôt surprenante dans la mesure où Mark Hurd avait plutôt la réputation d’un CEO « moins flamboyant que son prédécesseur et ayant plus le profil d’un comptable » selon les mots de John Sullivan professeur de gestion a la San Francisco State University rapportés dans le Wall Street Journal.

Durant la direction de Mark Hurd, HP a connu une croissance rapide en passant de 80 millions de dollars fin 2004 à 114 milliards de dollars en 2009 devenant ainsi  le premier fournisseur mondial d’informatique passant devant IBM qui tenait cette place depuis des décennies. La capitalisation boursière de l’entreprise est passée de 46 milliards de dollars le 28 mars 2005, date de sa prise de fonction, pour atteindre 108 milliards. Mark Hurd a été très actif en matière de « réduction de coûts ». Quatre mois après son arrivée, Mark Hurd avait décidé de supprimer 14 500 postes. 

En 2008, dans le cadre du rachat de l’intégrateur de services EDS, il a de nouveau décidé de supprimer quelque 25 000 emplois.  Le CEO d’HP ne part pas les mains vides, il va recevoir 12,2 millions de dollars en indemnités pour départ à l’amiable et plus de 35 millions en actions et autres bonus.

Parmi les successeurs possibles, des noms circulent déjà parmi lesquels on peut citer Joe Tucci, le CEO d’EMC et Michael Daniels, un cadre dirigeant d’IBM. (Source ITR Manager)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€