Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Le rachat de Global Crossing par Level 3 crée un méga opérateur longue distance

Naissance d'un opérateur américain puissant sur le transport IP longue distance, actif sur tous les continents.

Le rachat de l'opérateur Global Crossing par son rival Level 3 a reçu le feu vert des autorités américaines compétentes, à savoir le ministère américain de la Justice et le régulateur des télécoms, la FCC (Federal Communications Commission). Cette opération concerne deux des principaux opérateurs américains d'infrastructures en fibre optique qui sont cruciales pour l'acheminement des consultations du moteur de recherche Google ou des vidéos du site You Tube.

En l'occurrence, ces deux opérateurs exploitent des réseaux sur tous les continents, y compris en Europe et en Asie, même si c'est aux Etats-Unis que leur fusion sera la plus visible. Outre-Atlantique, Level 3 possède 70 000 kilomètres de liaisons en fibre optique, auxquelles s'ajoutent les 29 000 kilomètres de Global Crossing. Sur le marché nord-américain, ultra compétitif et sur capacitaire depuis l'éclatement de la bulle internet, où AT&T, Verizon ou d'autres acteurs plus petits comme Cogent ou XO Holding sont très actifs, les prix du transport internet ont beaucoup baissé, justifiant cette consolidation entre deux acteurs.

L'Europe est aussi concernée par la fusion : En Europe, les deux opérateurs sont également très présents en termes d'infrastructure optique. Ils devraient représenter, ensemble, un acteur significatif du transport de données sur internet. En effet, Global Crossing apporte ses ramifications importantes en Amérique Latine et au Royaume-Uni, ainsi que des capacités de transmission issues de câbles sous-marins optiques transatlantiques. Global Crossing apporte également un portefeuille de services (au-delà du simple transport) comme la voix sur IP, l'hébergement dans des salles informatiques, les services de diffusion de contenu multimédia, qui visent aussi les grandes entreprises et complètent le propre portefeuille de Level 3.

Enfin, le rachat de son rival permet à Level 3 de presque doubler son chiffre d'affaires, qui pourrait dépasser 6 milliards de dollars en 2011 (moins de 5 milliards d'euros, environ). En revanche, l'un des enjeux de la fusion réside dans un retour rapide au profit, les deux acteurs ayant engrangé des pertes nettes sur leur exercice 2010.  (Source 01 net)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€