Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Semi-conducteurs : Intel renforce son leadership

Alors que depuis 3 ans, Intel voit sa part de marché sur le marché des semi-conducteurs s'effriter en raison de la concurrence acharnée que lui livre Samsung Electronics, cette année le fabricant américain a réussi à inverser la tendance. 

Avec des ventes qui ont atteint les 49,7 milliards de dollars cette année, en croissance de 23% par rapport à 2010, Intel a enfin réussi à renforcer ses positions sur le marché des semi-conducteurs. Le géant américain s'accapare désormais 15,9 % du marché (contre 13,2% l'an dernier) confirme IHS. Il laisse ainsi Samsung, son principal rival, à bonne distance avec 6,5% de parts de marché d'écart. Mais, en un an seulement, le fabricant sud-coréen a fait progresser sa marge de manière assez vertigineuse, puisque la différence en points de pourcentage avec Intel n'était plus que de 3,9% en 2010 contre 6,5 % en 2008.

Intel peut dire merci à ses processeurs : La majorité de ses revenus, Intel les tire de ses ventes de microprocesseurs et de mémoire NAND flash, deux secteurs qui affichent cette année une croissance de 15 et 20%. Cela dit, Intel a aussi profité de l'acquisition d'Infineon pour doper son chiffre d'affaires. Samsung de son côté a profité aussi de la croissance du marché de la mémoire, mais ses ventes ont été plutôt bonnes dans d'autres secteurs, notamment du côté des processeurs d'applications mobiles, des capteurs CMOS et des composants d'affichage. En revanche, Samsung a souffert sur le marché de la DRAM et accuse une baisse de 27% de ses revenus. Ce qui, combiné aux médiocres conditions économique, a limité la croissance de chiffre d'affaires de Samsung à 3% cette année, loin derrière Intel.

Des acquisitions pour peser plus lourd : Intel a également engagé cette année une vaste politique de fusion-acquisition. Comme d'autres d'ailleurs. TI a, en effet, racheté National Semiconductor, ce qui lui a permis de passer devant Toshiba et d'augmenter son chiffre d'affaires de 8,4%. Qualcomm, pour sa part, en faisant l'acquisition d'Atheros Communications a fait bondir ses revenus de 39,9%. Enfin, après l'acquisition de Sanyo Semiconductor par ON a permis à la société de gagner 7 places et de devenir le 19ème fabricant mondial.

Chute des revenus pour les cadors de la mémoire : L'ensemble du secteur de la mémoire a cependant souffert cette année. Les revenus issus des ventes d'EEPROM, de SRAM et de mémoire NOR flash ont chuté fortement. Ce qui n'a évidemment pas du tout fait les affaires d'Hynix Semiconductor (n° 8 mondial), de Micron Technology (n°9) et d'Elpida Memory (n°15) dont les revenus ont dégringolé respectivement de 14,2%, 17,3% et 40,2%.

Une reprise en 2013 : Malgré la baisse de certains secteurs, le marché mondial des semi-conducteurs devraient malgré tout croitre de 1,9% cette année à 312,8 milliards de dollars. "Une réelle victoire vu le contexte économique" indique IHS. En 2012, en revanche, on s'attend à une stagnation ou à un léger repli. La reprise n'est pas attendue avant 2013. (Source IT Channel)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€