Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Nokia Siemens Networks cède plusieurs actifs non stratégiques

Nokia Siemens Networks a cédé, coup sur coup, trois activités qui ne cadrent plus avec la stratégie de l'entreprise. Il prévoit de se recentrer sur l'infrastructure pour réseaux mobiles d'opérateurs, les services et la gestion de l'expérience client, dans le cadre d'un vaste plan de restructuration, très drastique, incluant la suppression de 17 000 emplois, soit 23 % de ses effectifs actuels.

Après avoir cédé à Dragonwave son activité de faisceaux hertziens pour réseaux d'opérateurs et vendu à Newnet Communication Technologies, contrôlé à 51 % par Nokia, son activité liée aux infrastructures télécoms Wimax (qui fut elle-même rachetée à Motorola), l'équipementier va se séparer de sa division réseaux fixes large bande auprès d'Aldran, firme américaine peu présente en Europe. Le portefeuille de produits concernés par cette cession est composé de châssis DSLAM (qui servent aux opérateurs pour raccorder les abonnés aux services ADSL) et d'équipements pour réseaux de fibres optiques en technologie GPON. Cette activité réunit environ 400 personnes (principalement basées en Allemagne), qui seront transférées chez l'acquéreur. (Source 01 net)