Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Le Réseau social d'entreprise : pour quoi faire ? (étude du cabinet McKinsey)

Scruter l’environnement externe telle est aujourd’hui la première motivation qui pousse les entreprises à utiliser les technologies du Web 2.0 (ou Social Technologies), principalement  réseaux sociaux et blogs, devant l’élaboration d’idées nouvelles et la gestion de projet. Tel est l’un des résultats de la 5e enquête réalisée par le cabinet McKinsey intitulée How social technologiers are extending the organisation.

L’utilisation des réseaux locaux, même grand public, peuvent trouver des utilisations à premier abord surprenantes. Par exemple, La poste vient d’annoncer qu’elle proposait désormais le suivi des courriers et des colis en utilisant une application développée sur Facebook. Le client internaute ami du réseau social se verra ainsi notifié sur son Mur des différentes étapes de l’acheminement de ses courriers et/ou colis. Bien entendu, il devra s’inscrire et donner l’autorisation à La Poste d’accéder à son Mur et d’y poster des messages privés qui ne seront vus que par lui-même.

Le cabinet McKinsey considère que les technologies dites sociales ont atteint un rôle critique dans les entreprises et organisations.  En effet, près de trois entreprises sur quatre indiquent utiliser au moins l’une de ces technologies. Les réseaux et les blogs sont utilisés par plus de 40 % des entreprises.

Bien sûr, toutes ces technologies ont des finalités et des utilisations différentes. Qui aurait pensé à  utiliser Facebook pour le suivi de colis ? Les trois premières utilisations des réseaux sociaux et des blogs sont, par ordre d’importance :

- Scruter l’environnement externe de l’entreprise ;

- Trouver de nouvelles idées ;

- Gérer des projets.

Parmi les autres utilisations, on peut citer le développement d’un plan stratégique, l’allocation de ressources, la mise en correspondance entre les salariés et les tâches à accomplir, l’évaluation de la performance des salariés,  la détermination des primes…  Il est fort probable que cette liste s’allongera avec le temps.

Les technologies vont transformer en profondeur les entreprises : Ces nouvelles vont continuer à changer en profondeur les organisations des entreprises. En tous, les décideurs interrogés par McKinsey en sont persuadés et s’y attendent. Dans un ordre décroissant, on peut citer :

- Les frontières entre employés, clients et fournisseurs vont devenir plus floues (35%),

- Les groupes de travail vont s’auto-organiser (32%),

- Les décisions seront de plus en plus basées sur les faits plus que sur les opinions ou  sur l’expérience (32%),

-  Les entreprises seront moins hiérarchisées (27%),

- Les données seront collectées de plus en plus à partir d’expérimentations (20%),

- La transparence financière va s’accroître considérablement (19%)

- Les mécanismes de votes seront de plus en plus pour l’allocation des ressources (humaines, financières, idées…) (18%),

- Les priorités seront  définies  de la base vers la direction (bottom up plutôt que top down) (17%),

- Les performances individuelles seront évaluées plus par les pairs que par les supérieurs hiérarchiques (14%)

- Les employés auront plus de latitudes pour choisir les tâches à effectuer (12%),
 Les employés seront plus impliqués dans la sélection de leurs dirigeants (12%).
« Ne vous reposez pas sur vos lauriers »conseillent les auteurs de cette enquête car les entreprises adoptent les réseaux sociaux à un rythme très rapide. De telle sorte que l’avantage acquis par une entreprise grâce à l’utilisation de ces technologies sera rapidement remis en question par l’avancée de ses concurrents. (Source Info DSI)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€