Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Les disparus de la high-tech de l'année 2011

2011 aura été funeste dans les nouvelles technologies. Durant l'année, Steve Jobs, Dennis Ritchie, Jerry Lawson, John McCarthy et Jack Goldman nous ont quittés.

L’année 2011 aura vu partir quelques unes des personnalités les plus emblématiques des nouvelles technologies. Après Jerry Lawson, pionnier des jeux vidéo, Steve Jobs, Dennis Ritchie, créateur du langage C et codéveloppeur d’Unix, ainsi que John McCarthy, un pionnier de l’intelligence artificielle, c’est au tour de Jacob (dit Jack) E. Goldman, cofondateur du Parc (Palo Alto Research Center) de Xerox de quitter le monde des vivants. Né en 1921, ce physicien peu connu du grand public a joué un rôle fondamental dans la high-tech du XXe siècle.

De la souris au Wysiwyg : En fondant le Parc en 1970, il a, notamment, permis à Apple et à Microsoft de devenir les entreprises qu'elles sont aujourd'hui. En effet, ce centre de recherche californien a inventé, entre autres, l’interface graphique (menus déroulants, icônes) sans laquelle les ordinateurs ne seraient pas tels qu’on les connaît. Ce laboratoire a également mis au point l’impression laser, le protocole Ethernet et l’affichage Wysiwyg (What You See Is What You Get).

Quant à la souris, dont l’invention a été attribuée au Parc, elle a été créée dans les années 1960 à Stanford par Doug Engelbart. D’ailleurs, Jack Goldman débaucha plusieurs membres du Stanford Institute Research, pour monter son équipe. Selon les historiens, son ambition aurait été de créer en Californie ce que le mathématicien Alan Turing avait réalisé à Bletchley Park (Grande-Bretagne) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Des innovations en manque de commercialisation : Le Parc aurait pu permettre à Xerox de devenir la société la plus emblématique de la high-tech. Misant tout sur la recherche et le développement, l'entreprise n’a pas su tirer profit de ses innovations en les commercialisant. Cela ne retire évidemment rien au talent de Jack Goldman.

Pour finir, un petit clin d’œil. L’année 2011 se termine avec l’ultime numéro de SVM Mac que vous pouvez trouver en kiosque. Presque né avec le Mac, ce magazine historique aura vécu près de 23 ans. Créé en 1988 par Andreas Pfeiffer, son dernier rédacteur en chef aura été Laurent Clause. C’est la fin d’une époque, mais le début d’une nouvelle ère… post-PC ! (Source 01 net)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€