Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

E-commerce : un bond de 22% attendu cette année

Après une excellente année 2011, le e-commerce devrait poursuivre sa croissance cette année. D'après le dernier baromètre Kelkoo, les ventes en ligne en France devraient dépasser les 47 milliards d'euros (+22%) en 2012. 

"Au cours des cinq dernières années, le marché du e-commerce s’est considérablement amélioré, notamment grâce aux forfaits Internet illimités, des solutions de paiement simples et sécurisés et la popularité croissante des Smartphones et tablettes, conduisant au développement du m-commerce. Tous ces éléments devraient aider le secteur du commerce électronique à poursuivre son développement en 2012" explique Nicolas Jornet, Directeur de Kelkoo France.

Bien entendu, les circuits de distribution traditionnels et les boutiques vont pâtir de cet engouement pour le e-commerce. Logiquement, les commerçants devraient donc rapprocher les deux canaux de vente. Au niveau européen, les ventes de détail devraient, en effet, croître en moyenne de 1,8%, alors que les ventes en ligne devraient augmenter de manière beaucoup plus significative avec une hausse de 16% pour un total de 232,76 milliards d’euros.

Les cyberacheteurs européens devraient dépenser en moyenne 1 298 euros par personne en 2012, soit une hausse de 6,3% par rapport à 2011.

Enfin, notez que la Grande-Bretagne devrait se maintenir à la première place en Europe avec des ventes totales qui devraient atteindre 67,74 milliards d’euros en 2012, suivi de l’Allemagne (50,92 milliards) et de la France (47,17 milliards).

La consommation en ligne en 2011 : En 2011, les ventes en ligne ont continué de progresser fortement, augmentant de 18% sur un an, soit 7,8% du total des ventes de détail en Europe.

En comparaison, les ventes Internet aux Etats-Unis augmentaient de seulement 12,8% en 2011. Le marché du e-commerce européen a connu une croissance plus forte que celui du marché nord américain au cours des quatre dernières années. Il est passé de 120 milliards d’euros en 2008 à plus de 200 milliards l’an dernier, affichant une croissance de 67% au cours des 3 dernières années.

En 2011, les cyberacheteurs européens ont dépensé en moyenne 1 221 euros chacun et ont acheté 25 articles, au prix moyen unitaire de près de 50 euros. Les cyberacheteurs français se classent 4ème (1 441 euros dépensés par client). En moyenne, les consommateurs britanniques ont acheté le plus grand nombre d’articles en ligne en 2011 (39), alors que les Polonais en ont acheté le moins (15). Les consommateurs Français ont acheté en moyenne 28 articles en 2011 pour un prix moyen de 51,46 euros. (Source ITR News)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€