Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

La fracture numérique mentale des médecins (Etude Accenture)

Les technologies numériques ont un impact positif sur la pratique médicale en particulier sur l’accès aux données de santé, sur la coordination des traitements et sur la réduction des erreurs de diagnostic. C’est ce que montre une enquête réalisée par Accenture dans 8 pays dont la France auprès de 3700 docteurs qui révèle en outre une importante différence d’attitude en fonction de l’âge.

La majorité des docteurs interrogés dans tous les pays pensent que les technologies d’informatique médicale apportent des bénéfices incluant un meilleur accès aux données cliniques, une meilleure coordination des soins (pour une proportion d’environ 70 %) et une réduction des erreurs médicales (66%).

Mais parallèlement à un tableau aussi positif, cette enquête révèle des zones d’ombre et certains médecins expriment quelques doutes sur l’apport de l’informatique dans l’exercice de leur profession. 44 % d’entre eux perçoivent un impact négatif ou pas d’impact quant à réduire les procédures inutiles et aussi pour améliorer l’accès aux services.

"Cette enquête montre qu’il y a besoin d’établir un lien plus étroit entre la perception des médecins et les objectifs de l’administration en charge de la santé visant à favoriser l’utilisation de nouvelles pratiques, explique Rick Ratcliff, responsable de l’enquête. Le défi est d’encourager des changements de comportement sur l‘ensemble de la chaîne médicale".

Fracture mentale : Cette enquête montre clairement une différence d'attitude vis-à-vis des technologies et leur apport sur les professions de santé entre les médecins de moins de 50 ans et les plus âgés. Les plus jeunes sont nettement plus enclins à croire à un impact positif de l'informatique sur les différentes facettes de leurs activités : amélioration de la qualité des diagnostics, meilleur accès aux services, réduction des erreurs médicales...

Près de 3 médecins sur 4 appartenant à la catégorie des moins de 50 ans considèrent que le dossier médical du Patient (Electronic Medical Record) et les plates-formes d'échanges d'information (Health Information Exchanges) amélioreront globalement la coordination des soins et des différents services. Une proportion comparable pense que l'informatique facilitera l'accès aux données pour les recherches cliniques.

L'enquête réalisée par Accenture posait la question : les technologies de l'information améliorent-elles les pratiques médicales ? "Elle montre clairement que la réponse est positive conclut Rick Ratcliff. Les médecins commencent  clairement à voir les bénéfices apportés par l'IT." (Source IT Channel)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€