Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Résultats 2011 : les fournisseurs IT surfent sur la crise

Avec le ralentissement de la croissance en Europe et aux Etats-Unis, ce sont désormais les pays émergents qui tirent les ventes.

Entre résultats historiques et progression spectaculaire, les géants du marché ont connu une année 2011 exceptionnelle. Mais avec le ralentissement de la croissance en Europe et aux Etats-Unis, ce sont désormais les pays émergents qui tirent les ventes.

Google progresse mais déçoit les marchés
CA 2011 : 37,9 Md$ (+ 29,3 %)
Bénéfice net 2011 : 9,737 Md$ (+ 13%)

Malgré des résultats en forte hausse, Google a déçu les analystes, qui prévoyaient des progressions supérieures. De plus, bien que les revenus publicitaires de l’entreprise aient augmenté, le coût moyen par clic a chuté de 8 % sur l’année. En réponse, Google continue à recentrer son activité sur ses produits phare (Youtube, Google Docs, GMail, etc.) et annonce la fermeture de quatre services dans les mois qui viennent, alors qu'elle en a déjà abandonné plus d’une dizaine l’année dernière.

Microsoft voit la part de Windows chuter
CA 2011 : 69,94 Md$ (+ 12 %)
Bénéfice net 2011 : 23,15 Md$ (+ 23 %)

Bien qu’en forme, Microsoft enregistre quelques fausses notes. En effet, si les divisions Business (+ 3 % avec 6,279 Md$), Serveurs et Outils (+ 11 % avec 4,772 Md$) et Loisirs et Terminaux (+ 15 % avec 4,237 Md$) se portent très bien, le bât blesse pour la division Windows et Windows Live. En chute de 6 %, son chiffre d’affaires passe à 4,74 Md$. Le lancement de Windows 8 cet automne s’annonce donc vital pour relancer le produit pilote de Microsoft.

IBM est porté par les pays émergents
CA 2011 : 106,9 Md$ (+ 7%)
Bénéfice net 2011 : 15,9 Md$ (+ 7%)

Tout va au mieux pour le numéro un mondial des services technologiques. « Nous avons réalisé une forte performance au quatrième trimestre, qui couronne une année record en termes de bénéfice, de chiffre d'affaires et de trésorerie. Nous sommes bien partis pour atteindre les ambitieux objectifs que nous nous sommes fixés pour 2015 », a déclaré Virginia Rometty, PDG du groupe. Au quatrième trimestre, la région Amérique fournissait la plus grosse part du revenu de l’entreprise (12,5 Md$ soit + 3 %) mais ce sont les pays émergents qui ont connu la plus forte hausse (+ 7 %), et plus précisément les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine, + 11 %). Quant aux revenus liés au cloud computing, IBM précise qu’ils ont plus que triplé par rapport à 2010.

Intel bat des records
CA 2011 : 54 Md$ (+ 24 %)
Bénéfice net 2011 : 12,9 Md$ (+ 13 %)

A la surprise des analystes, le géant de Santa Clara bat tous ses records. Cependant, Intel prévoit un chiffre d'affaires en baisse (12,8 Md$) pour le premier trimestre 2012. Sur l’année, toutes les divisions de l’entreprise ont connu une forte hausse de leur chiffre d’affaires. Seule la division chargée des microprocesseurs Atom subit une diminution de 25 %. Néanmoins, cette dernière pourrait se redresser. En effet, Intel commence la livraison de ses premiers processeurs Atom destinés aux smartphones et aux tablettes.

Apple affiche des résultats historiques
CA 2011 : 108 Md$ (+ 60 %)
Bénéfice net 2011 : 25,9 Md$ (+ 54 %)

Dans l’histoire des entreprises américaines, seul Exxon avait eu un trimestre aussi profitable. Les clés du succès d’Apple sont bien sûr l’iPhone, 37 millions vendus (+ 128 %), et l’iPad, 15,43 millions vendus (+ 110 %). En plus de ses formidables résultats, le groupe affiche une trésorerie extraordinaire, de 97,6 milliards. De quoi investir en R&D pour diversifier l’activité et préparer les prochaines révolutions du marché. (Source 01 net)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€