Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

Etranglés par Apple, les revendeurs agréés se révoltent

Au cri de « Apple nous tue », une cinquantaine de salariés du principal revendeur ont manifesté devant l’Apple Store de Paris Opéra. En cause, les pratiques commerciales de la marque à la pomme. 

« Apple détourne notre clientèle, c’est une concurrence déloyale ! » En dépit du froid vif qui balayait la place de l’Opéra à Paris, une cinquantaine de salariés d’ICLG, le principal Apple Premium Reseller (APR) de France (15 boutiques), battaient le pavé le 9 février dernier devant un Apple Store. Regroupés depuis une semaine au sein du collectif « la Pomme de discorde », ces salariés dénoncent les pratiques commerciales de la marque à la pomme et en appellent à Tim Cook, son PDG.

IPad 2 et iPhone 4S livrés en retard : Depuis l’apparition du premier Apple Store en 2001, les revendeurs agréés souffrent de la comparaison avec le concept de showroom tel que l’a conçu Steve Jobs. D’autant que les revendeurs sont dépendants du bon vouloir de la firme de Cupertino pour leur approvisionnement. Lors de la sortie des produits stars comme l’iPhone 4S ou l’iPad 2, les APR sont, selon les manifestants, livrés avec retard et au compte-goutte.

« Nous devons renvoyer nos clients vers les Apple Store ou la Fnac », s’étrangle Patricia Allouche, vingt ans au service du monde Mac et présidente du collectif. De même pour les logiciels présentés en magasin, mais que les clients doivent aussi télécharger sur le site officiel. « En revanche, les adresse e-mail de nos clients, elles, partent alimenter la base de données commerciale d’Apple. »

Un chiffre d’affaires en baisse de 30 % en trois mois : Selon un article paru dans Les Echos, les APR doivent également répondre aux exigences tatillonnes d’Apple, que ce soit en termes de lieu d’implantation – hors des villes préemptées pour les Apple Store –, de mobilier ou de présentation des produits. L’iPad doit être placé à 42 cm du rebord de la table. Toujours selon Les Echos, leur marge s’est réduite depuis l’arrivée des grossistes Techdata et Ingram, imposés par Apple.

Propriétaire d’ICLG, eBizcuss.com a suspendu le 8 février dernier son cours de Bourse suite aux articles de presse faisant état de ses difficultés avec Apple. Ces dernières n’étant pas sans incidences sur sa situation financière. Selon Challenges, le revendeur, qui a vu son chiffre d’affaires baisser de 30 % en trois mois, a décidé de porter plainte contre son fournisseur. (Source 01 net)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€