Le spécialiste européen de la formation certifiante en informatique et management pour les entreprises

A qui profite l'explosion du marché des smartphones ?

Les téléphones dits intelligents dominent les ventes de mobiles et croissent à vitesse grand V, selon l'étude annuelle de ComScore. Apple mène la danse, mais le marché est disputé et les marques ayant opté pour Android s'imposent de plus en plus.

En 2011, selon la dernière étude annuelle de ComScore, l’Europe a franchi la barre des 104 millions de propriétaires de smartphones, soit une augmentation de 44 % en un an. Cet équipement est particulièrement plébiscité par les 25-34 ans et légèrement plus adopté par les hommes que les femmes (55,7 % pour les premiers, 44,3 % pour les secondes). La croissance européenne, pourtant forte, est dépassée par celle observée sur le marché américain, qui atteint 55 % pour un nombre total d’utilisateurs de smartphones de 98 millions de personnes, soit près de 42 % des utilisateurs de téléphone portable.

Les mobiles classiques sont en voie d’être rattrapés sur le marché en termes de volume puisque, à la mi-2011, il se vendait plus de téléphones « intelligents » que de téléphones « bêtes », les smartphones atteignant 60 % des ventes mondiales de combinés mobiles à la fin de l’année 2011. En France, c’est à partir de février 2011 que les ventes de smartphones ont pris le dessus sur celles de mobiles de base, avant l’Italie et le Canada, en juin et les Etats-Unis, en juillet.

Pour autant, l’Hexagone ne se classe qu’en sixième position sur huit, avec 40 % de son parc de mobiles occupés par des smartphones, derrière le Royaume-Uni (51,3 %), l’Espagne (51 %), le Canada (45,3 %), puis l’Italie et les Etats-Unis.

Apple truste les tops des ventes : Apple se tire particulièrement bien de cet exercice d’occupation de la tête des ventes, puisque son iPhone 4 (l’iPhone 4S qui se vend très bien n’a été lancé qu’au dernier trimestre 2011) est le smartphone le plus vendu, aussi bien outre-Atlantique qu’en Europe. Aux Etats-Unis, la marque à la pomme réalise d’ailleurs un triplé, selon ComScore. L’iPhone 4 y est donc premier, suivi par l’iPhone 3GS, l’iPhone 4S arrivant en troisième place. En Europe, les deux premiers sont identiques, mais l’iPhone 4S ne se place que 5e devancé par deux téléphones Samsung le Galaxy Ace et le Galaxy S II. Au total, plus de 400 nouveaux smartphones ont été lancés sur le marché l’année dernière.

Parts de marché : Samsung et Nokia toujours en tête, Apple grappille : Sur les cinq marchés européens étudiés avec précision (Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie et Espagne), ComScore indique que Samsung et Nokia occupent systématiquement les deux premières places en termes de parts de marché global, tous mobiles confondus. Apple se hissant à la troisième place en France et en Grande-Bretagne.

Quand on se concentre sur le marché des seuls smartphones, Apple s’invite systématiquement sur le podium. A la première place en Angleterre seulement, devant HTC et RIM, avec 26,4 % de parts de marché. En deuxième place en France, en Allemagne et en Italie, respectivement derrière Samsung, pour l’Hexagone, et Nokia, pour les deux autres pays. En troisième place en Espagne, derrière Nokia et Samsung. A noter qu’au Japon, Apple arrive en tête des parts de marché pour les smartphones avec 33,6 %.

Android prend la main : Pour autant, Android domine, sans surprise, le marché des systèmes d’exploitation pour smartphones. L’OS de Google représente 31,2 % de parts de marché en Europe, contre 29,9 % pour Symbian et 20,7 % pour iOS, d’Apple.

En France, la domination d’Android est même légèrement accentuée avec 35,4 % de parts de marché contre 25,2 % pour iOS. Une performance d’autant plus impressionnante qu’en décembre 2010, Android représentait « seulement » 19,3 % de parts de marché des OS mobiles contre 30 % pour iOS. Si le système d’exploitation d’Apple recule logiquement, c’est surtout Symbian qui s’effrite lourdement, passant de 30,2 % à fin 2010 à 17 % en décembre 2011. Le système d’exploitation de Microsoft connaît lui aussi une baisse de 9,6 à 4,4 %. (Source 01 net)

EGILIA a obtenu
4.9 / 5 sur
11 avis avec Avis-vérifiés.com

EGILIA https://www.egilia.com/images/egilia-v3/home/logo-egilia.png 22 rue du General Foy, 75008 PARIS +33 800 800 900 De 295€ à 15455€